124
124
Alfred Beurdeley (1847 - 1919)

Paire d'appliques en bronze doré et patiné à quatre lumières de style Louis XVI, Paris, dernier quart du XIXe siècle
Estimation
25 00030 000
Lot. Vendu 27,500 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT
124
Alfred Beurdeley (1847 - 1919)

Paire d'appliques en bronze doré et patiné à quatre lumières de style Louis XVI, Paris, dernier quart du XIXe siècle
Estimation
25 00030 000
Lot. Vendu 27,500 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Vue sur la Riviera – La Villa d’un Collectionneur

|
Paris

Alfred Beurdeley (1847 - 1919)

Paire d'appliques en bronze doré et patiné à quatre lumières de style Louis XVI, Paris, dernier quart du XIXe siècle
Quantité: 2
Haut. 67 cm, larg. 41,3 cm, prof. 19,5 cm ; height 26 1/3 in., width 16 2/4 in., depth 7 2/3 in.
Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Provenance

Christie's, Londres, 27 septembre 2007, lot 49 (vendu 66 500£)

Description

La famille Beurdeley constitua l’une des plus importantes dynasties d'ébénistes et bronziers au XIXe siècle. Ils portèrent leur art à un niveau d’habileté rarement égalé et exercèrent pendant trois générations de 1818 à 1895. Particulièrement renommés pour la qualité de leurs bronzes dorés, leur emploi systématique de la dorure au mercure et leur talent pour la ciselure leur permirent de perpétuer la tradition d’excellence du XVIIIe siècle.

Cette série d'appliques s'inspire d'un modèle d'époque Louis XVI à deux branches entièrement en bronze doré provenant de la collection du prince Anatole Demidoff au palais San Donato à Florence, vendu aux enchères en 1880 et aujourd'hui conservé au Detroit Institute of Arts (voir H. Ottomeyer, P. Pröschel et al., Vergoldete Bronzen, Munich, 1986, volume I, page 291, figure 4.16.12). Louis-Auguste-Alfred Beurdeley et son fils Alfred-Emmanuel-Louis excellèrent dans la réinterprétation des modèles Louis XVI : C. Mestdagh suggère qu’Alfred-Emmanuel, « par sa parfaite connaissance du XVIIIe siècle, [fut] le meilleur de son temps dans la copie et l’interprétation des styles » (in L’Ameublement d’art français 1850-1900, Paris, 2010, p. 13). C’est grâce à leur virtuosité technique que les Beurdeley apparurent comme les héritiers des bronziers de la fin du XVIIIe siècle.

Vue sur la Riviera – La Villa d’un Collectionneur

|
Paris