85
85
Paire de flambeaux en bronze doré d'époque Louis XVI, d'après un modèle de Jean-Démosthène Dugourc, montés en candélabres vers 1820
Estimation
20 00030 000
Lot. Vendu 43,750 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT
85
Paire de flambeaux en bronze doré d'époque Louis XVI, d'après un modèle de Jean-Démosthène Dugourc, montés en candélabres vers 1820
Estimation
20 00030 000
Lot. Vendu 43,750 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Excellence

|
Paris

Paire de flambeaux en bronze doré d'époque Louis XVI, d'après un modèle de Jean-Démosthène Dugourc, montés en candélabres vers 1820
à cinq bras de lumières à enroulements, les fûts ornés chacun de trois figures féminines formant cariatides et supportant un vase de fleurs, posant sur un piédouche circulaire orné de feuilles d'acanthe
Haut. 67 cm, larg. 33 cm ; height 26 1/3 in., width 13 in.
Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Description

Le dessin de ce célèbre modèle, enregistré pour la première fois en 1783, a été attribué à l'architecte Jean-Démosthène Dugourc (1749-1825) au vu du dessin reproduit, maintenant au Musée des Arts Décoratifs à Paris (21 FG n ° 38.378), inclus dans un album de dessins de meubles remis à Madame Elisabeth et au comte de Provence et portant l'inscription « Dessin de JDDugourc, architecte et dessinateur Du Cabinet du Monsieur Frère du Roi, Paris, 1790 ». Elle est également annotée, « Executé par Gouthière, Siseleur doreur du Roy faubourg Saint-Martin » - cette dernière inscription a d'ailleurs été contestée par des universitaires comme étant non authentique.


Dominique Daguerre fut facturé pour ce modèle le 26 juin 1783 par François-Rémond, fondeur-ciseleur, « Pour fonte, facon et Dorure mate pré de grands flambeaux à 4. figures. Et à guirlandes et fleur. Etc 1050 livres ». Il mentionne à nouveau le modèle en 1786 - « Pour fourniture d'une paire de grands flambeaux à quatre Cariathide dor mat 888 livres ». Il se peut que Daguerre ait possédé le maître-modèle et que Rémond se soit chargé de la dorure et de la coulée à la commande.


Il existe différents modèles de ces chandeliers des XVIIIe et XIXe siècles, dont une paire dans la Wallace Collection (F174-5). Une autre au musée Carnavalet à Paris. Voir également une série de quatre, provenant du comte de Vaudreuil, vendues dans la collection Champalimaud, le 7 juillet, chez Christie’s, Londres, 2005, lot 160.

Excellence

|
Paris