25
25
Commode en placage de bois noirci et marqueterie d'écaille de tortue, corne teintée, laiton et nacre à monture de bronze verni d'époque Louis XIV, attribuée à Nicolas Sageot
ACCÉDER AU LOT
25
Commode en placage de bois noirci et marqueterie d'écaille de tortue, corne teintée, laiton et nacre à monture de bronze verni d'époque Louis XIV, attribuée à Nicolas Sageot
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Excellence

|
Paris

Commode en placage de bois noirci et marqueterie d'écaille de tortue, corne teintée, laiton et nacre à monture de bronze verni d'époque Louis XIV, attribuée à Nicolas Sageot
le plateau centré du char de Bacchus, la façade bombée ouvrant à trois tiroirs, les montants arrondis à cannelures
Haut. 85 cm, larg. 134 cm, prof. 73 cm ; height 33 1/2 in., width 52 3/4 in., depth 28 3/4 in.
Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Provenance

Galerie Maurice Segoura, Paris

Description

Cette commode, remarquable par la qualité et l’abondance du décor de la marqueterie, présente de nombreuses similitudes avec d’autres commodes provenant de la production de Nicolas Sageot (1666-1701).

Celui-ci est répertorié actif dès les années 1690 et il est recensé à la Grande rue du Faubourg- Saint Antoine en 1698. Il travaillait comme ouvrier-libre avant d’être admis à la corporation des ébénistes. Sa production comprend principalement des armoires, commodes et bureaux ornés de marqueterie d’écaille et de laiton dans le style d’André-Charles Boulle (1642-1732) dont il devint l’un des principaux concurrents.

Sageot exerça aussi une activité de marchand et des archives montrent qu’il sous-traitait parfois ses panneaux de marqueterie à des artisans marqueteurs de renom dont Toussaint Devoye (actif de 1706 à 1748). Cette activité de marchand brouille la représentation de son travail, l’estampille NS pouvant être apposée sur des pièces de sa création ou sur des pièces qu’il a vendues (voir P. Hugues, op. cit., p.639 et 649).

Le décor marqueté est clairement inspiré des œuvres de Jean Bérain (1640-1711), l’un des ornemanistes les plus influents de la cour de Louis XIV. A partir de 1670, il était employé par la couronne de France comme graveur et fut nommé en 1674 Architecte Dessinateur de la Chambre et du Cabinet du Roi, sa mission consistant à livrer des dessins pour des projets de fêtes et de célébrations royales. En 1690, il fut nommé décorateur en chef des appartements du Louvre en collaboration avec André-Charles Boulle. Ses dessins de mobilier, de boiseries et de cheminées firent l’objet de recueils.

Parmi les commodes comparables, citons une commode avec un décor proche en contre partie , vente Treasures, Londres, le 8 juillet 2015, lot 14.

Excellence

|
Paris