139
139
Deux fauteuils curule en noyer sculpté, travail italien, Florence, de la fin du XIXe siècle, attribués à Luigi Frullini (1839-1897)
Estimation
15 00025 000
Lot. Vendu 17,500 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT
139
Deux fauteuils curule en noyer sculpté, travail italien, Florence, de la fin du XIXe siècle, attribués à Luigi Frullini (1839-1897)
Estimation
15 00025 000
Lot. Vendu 17,500 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Excellence

|
Paris

Deux fauteuils curule en noyer sculpté, travail italien, Florence, de la fin du XIXe siècle, attribués à Luigi Frullini (1839-1897)
l'un sommé de mufles de lion, l'autre d'enroulements, les accotoirs terminés par des têtes d'aigle, les pieds formés de sabots ; recouverts de velours grenat
Quantité: 2
Haut. 120 et 114 cm, larg. 71 et 74 cm ; height 47 1/4 and 45 in., width 28 and 29 1/4 in.
Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Bibliographie

Bibliographie comparative

Botteghe di mobilieri in Toscana 1780-1900, a similar model reproduced on No. 431, p.316

Description

Formé par son père Agostino qui était également sculpteur du bois, Luigi Frullini devient à 26 professeur de l’Académie des Beaux-Arts de Florence. Il participe activement au mouvement néo-Renaissance en Italie, admire Michel-Ange, et contribue à ressusciter l’art florentin de la sculpture sur bois. Ses modèles servent d’enseignement pour ses élèves de l’Académie et il rencontre un succès immédiat lors des Expositions Universelles de 1862 à Londres, 1867 et 1878 à Paris, 1873 à Vienne et 1876 à Philadelphie. A la suite de celles-ci, il reçoit de nombreuses commandes, notamment du baron de Rothschild (branche de Vienne), de la famille royale italienne, de la cour d’Angleterre, de la noblesse russe et de riches collectionneurs anglo-saxons.

Pour des exemples comparables :

Vente Christie’s, Londres, le 24 mai 2018, lot 666 : pour une paire similaire attribuée à Frullini, à accotoirs sculptés de têtes d’aigle, le piètement formé de sabots. La paire vendue 25 000 livres.Vente Binoche et Giquello SVV, Paris, le 7 juin 2013, lot 17 : pour un fauteuil similaire aux nôtres de la main de Luigi Frullini, les montants ornés de têtes de bélier.

Excellence

|
Paris