137
137
Paire de revolvers dans leur coffret, Italie, fin du XIXe siècle, livrés en 1883 au prince Thomas de Savoie, duc de Gênes
Lot. Vendu 65,000 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT
137
Paire de revolvers dans leur coffret, Italie, fin du XIXe siècle, livrés en 1883 au prince Thomas de Savoie, duc de Gênes
Lot. Vendu 65,000 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Excellence

|
Paris

Paire de revolvers dans leur coffret, Italie, fin du XIXe siècle, livrés en 1883 au prince Thomas de Savoie, duc de Gênes
à percussion centrale, damasquinés d'or et d'argent, ornés de divinités marines, la crosse portant au talon l'inscription en or de la Direzione Armi Portatili Venezia 1883, le noeud de Savoie et la devise des Savoie FERT, les plaquettes de crosse en ébène des Indes ornées du chiffre TS sous une couronne princière d'un côté et des armes de la marine royale italienne de l'autre ; avec leurs étuis et ceintures en cuir, baguette de nettoyage et boîtes à cartouches, dans un coffret en placage de palissandre et monture d'argent au chiffre du prince, garni de velours bleu (les poignées manquantes)
Quantité: 7
Coffret : haut. 16 cm, larg. 44,5 cm, prof. 32 cm ; casket: height 6 1/3 in., width 17 1/2 in., depth 12 2/3 in.
Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Provenance

Prince Thomas de Savoie, duc de Gênes (1854-1931)
Collection particulière européenne

Description

Neveu de Victor-Emmanuel II, Thomas de Savoie, duc de Gênes, était amiral de la flotte italienne [Regia Marina]. Son cousin Victor-Emmanuel III le nomma lieutenant-général du royaume en 1915, lors de l'entrée en guerre de l'Italie dans le premier conflit mondial. Sans réel rôle politique, il mourut en 1931 et est enterré à la basilique de Superga à Turin.
En 1883, il avait épousé au château de Nymphenbourg à Munich la princesse Elisabeth de Bavière qui lui donna six enfants : c'est sans doute à l'occasion de son mariage qu'il reçut la même année cette paire de revolvers exécutée à Venise, probablement d'après le modèle de revolver de la marine italienne. Le nord de l'Italie, notamment la région des lacs et Venise, comptaient de nombreuses et réputées manufactures d'armes, comme l'armurier Glisenti à Brescia, ou encore les manufactures Beretta, Bermardelli et Castelli.

Veuillez noter que ces revolvers sont classés en armes de catégorie D.

Excellence

|
Paris