107
107
Paire de vases en cristal taillé et monture de bronze doré, travail russe de la Manufacture Impériale de Verre de Saint-Pétersbourg, vers 1830
Estimation
10 00015 000
Lot. Vendu 31,250 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT
107
Paire de vases en cristal taillé et monture de bronze doré, travail russe de la Manufacture Impériale de Verre de Saint-Pétersbourg, vers 1830
Estimation
10 00015 000
Lot. Vendu 31,250 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Excellence

|
Paris

Paire de vases en cristal taillé et monture de bronze doré, travail russe de la Manufacture Impériale de Verre de Saint-Pétersbourg, vers 1830
les anses ornés de figures ailées, reposant sur une base carrée
Haut. 44,5 cm ; height 17 1/3 in.
Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Provenance

Vente étude Delorme, Paris, le 1er mars 1984, lot 10

Bibliographie

Bibliographie comparative :

Arcadi Gaydamak, Russian Empire, Architecture, Decorative and Applied Arts, Interior Decoration, 1800-1830, Moscou-Paris, 2000

The Golden Age of Russian Porcelain and Glass. To the 200th anniversary of 1812 Patriotic War, Moscou, The State Historical Museum, 2012

Description

Manufacture de verre de Saint-Petersbourg

Une première manufacture fut fondée à Saint-Pétersbourg en 1735 par Willim Elmzel, au bord de la rivière Fontanka. En 1774, elle fut déplacée à Naziou, petit village proche de Schlüsselbourg. Trois ans plus tard, à la mort de Elmzel, elle fut remise en possession perpétuelle et héréditaire au prince G. A. Potemkine, qui l'établit à nouveau près de Saint-Pétersbourg, au village d'Ozerki. Ce n'est qu'en 1792 que la manufacture prit le nom de Manufacture Impériale de Verre en passant sous la direction du Trésor. A cette époque, la manufacture comptait près de deux cents ouvriers.

Au XIXe siècle, la Manufacture Impériale de Verre jouait toujours son rôle d’arbitre de la mode et servait d’exemple aux quelques cent autres manufactures privées installées en Russie. Les innovations techniques offraient de nouvelles possibilités d’utilisation du verre. La technique du cristal, introduite en Russie par Yefrem Karamyshev, maître à la Manufacture Impériale, après son voyage en Angleterre de 1783 à 1788, permit aux artistes les plus réputés de produire des pièces de plus grandes dimensions. Ils dessinèrent de petites pièces de mobilier ou des fontaines, en plus des petits bougeoirs, vases, pots, verres et luminaires. La Manufacture Impériale excellait également dans le verre coloré, en offrant une très riche palette de couleurs. Elle produisait donc des œuvres uniques et d’une qualité exceptionnelle, qui étaient destinées au Tsar, à la Cour, et à l'élite aristocratique pétersbourgeoise.

Excellence

|
Paris