100
100
Paire de vases en porphyre vert de Grèce et monture de bronze doré d'époque Louis XVI
Estimation
20 00030 000
ACCÉDER AU LOT
100
Paire de vases en porphyre vert de Grèce et monture de bronze doré d'époque Louis XVI
Estimation
20 00030 000
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Excellence

|
Paris

Paire de vases en porphyre vert de Grèce et monture de bronze doré d'époque Louis XVI
le corps balustre flanqué de têtes de bélier retenant des guirlandes fleuries, la base circulaire ornée de feuilles d'acanthe
Quantité: 2
Haut. 32 cm ; height 12 2/3 in.
Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Provenance

Vente étude Couturier - Nicolay, Paris, le 23 juin 1978, lot 81

Bibliographie

Bibliographie comparative :

C. Vignon et C. Baulez, Pierre Gouthière, Ciseleur du Roi, Paris, 2016, p. 190-194

Description

Ces vases en porphyre vert, dit « serpentine antique », témoignent du goût pour les pierres dures à la fin du XVIIIe siècle de quelques grands collectionneurs, dont Marie-Antoinette et Louis XVI et le célèbre duc d’Aumont (1709-1782). La vente de la collection de ce dernier à partir du 12 décembre 1782 présente un nombre important de ces vases, pour la plupart montés de bronzes dorés. Les pierres étaient alors recherchées jusqu’en Italie, voire plus loin, et certaines étaient alors taillées et polies dans l’atelier que le duc créa au sein de l’hôtel des Menus Plaisir du Roi sur le faubourg Poissonnière. Les modèles étaient créés à partir de dessins d’ornemanistes tels que l’architecte-ornemaniste François-Joseph Belanger, la taille étant confiée à des sculpteurs tels que le génois Augustin Bocciardi (fl. 1760-90) ou le français Pierre-Jean-Baptiste Delaplanche et les montures de bronzes à Pierre Gouthière pour certaines. Louis XVI et Marie-Antoinette achetèrent plusieurs vases lors de la vente Aumont dont deux paires d’urnes en porphyre vert conservées aujourd’hui au Louvre (OA 5719 et OA5178).

Le roi ouvrit à Remiremont en Lorraine une « Manufacture privilégiée du Roi» spécialisée dans la coupe et la taille de pierres dures qui étaient ensuite vendues à Paris. Ainsi note-t-on dans M. Valmont-Bomare, dans Dictionnaire Raisonné Universel D'Histoire Naturelle, Paris, 1791 : « On vient d’ouvrir à Paris le Magasin ou Dépôt des Ouvrages en roches, composées de granits, granitelles, jaspes, serpentins & porphyres, exécutés à la Manufacture privilégiée du Roi établie à Remiront en Lorraine . Ces ouvrages mettront le Public à portée de juger de la beauté des matières ; on a fait choix des formes les plus pures, puisées dans l’antique ; on y a adapté quelques garnitures en bronze doré, simples, mais de bon goût & du plus grand fini pour l’exécution. (...) On trouve dans ce Dépôt des vases de toutes formes, des colonnes, des gaînes, des piédouches pour bustes. »

Excellence

|
Paris