245
245
Centre de table en argent, par Charles Rossigneux, Paris, vers 1850
Estimation
20 00022 000
Lot. Vendu 50,000 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT
245
Centre de table en argent, par Charles Rossigneux, Paris, vers 1850
Estimation
20 00022 000
Lot. Vendu 50,000 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Collections

|
Paris

Centre de table en argent, par Charles Rossigneux, Paris, vers 1850
signé CR, gravé sur le pied LES HABITANTS DE LA VALLEE DU DOUBS A N. PARANDIER INGENIEUR EN CHEF DU DEPARTEMENT NOVEMBRE 1854
Haut. 37 cm, 14 1/2 in. ; 4 560 g, 146oz 12dwt
Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Exposition

Exposition Universelle de Paris, 1855.

Bibliographie

Illustré dans Musée des Familles: lectures du soir, p. 72

Description

Ce présentoir a été offert en 1854 par les habitants de la vallée du Doubs (Franche-Comté) à Napoléon Parandier, ingénieur en chef du département du Doubs.
N. Parandier, né à Arbois (Jura) le 14 avril 1804, entra à l'école Polytechnique en 1823. Il fut député de 1845 à 1846. Nommé ingénieur ordinaire du Doubs, il procéda à la canalisation du Doubs. Nommé ingénieur de première classe en 1839, il dirigea les travaux de chemin de fer de Dijon à Châlons. Il soutint à la Chambre le tracé de chemin de fer de Dijon à Mulhouse par la vallée du Doubs, en oppostion à celui par la vallée de l'Ognon. Il exécuta son projet en 1853. Il fut enfin nommé commandeur de la Légion d'Honneur le 9 mars 1874.
Cette coupe est une allégorie du Doubs, rivière française et suisse, sous-affluent du Rhône par la Saône.


L'auteur, Charles-François Rossigneux (1818-1907), a été récompensé de la croix de la Légion d'Honneur pour cette oeuvre et a été comparé dans le Musée des Familles : lectures du soir à Benvenuto Cellini (p. 71): Le programme donné par les souscripteurs à l'artiste était celui-ci: "En haut la source, en bas le cours du fleuve ; le rail-way, l'enfermant de sa ceinture, sillonne la vallée et jette sur son passage rapide la prospérité et l'abondance." Par un tour de force charmant, M. Rossigneux a fait tenir ce vaste sujet dans une simple coupe. Rossigneux qui avait été remarqué lors de l'Exposition des Produits de l'Industrie en 1844, fut nommé architecte et commissaire-adjoint à l'Exposition Universelle de 1855. Il travaillera par la suite pour la maison Christofle.

Collections

|
Paris