42
42
Paire de grandes encoignures en placage de loupe d'if, ébène, amarante et palissandre, monture de bronze redoré d'époque Louis XVI, par Philippe Pasquier
Lot. Vendu 87,500 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT
42
Paire de grandes encoignures en placage de loupe d'if, ébène, amarante et palissandre, monture de bronze redoré d'époque Louis XVI, par Philippe Pasquier
Lot. Vendu 87,500 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Excellence

|
Paris

Paire de grandes encoignures en placage de loupe d'if, ébène, amarante et palissandre, monture de bronze redoré d'époque Louis XVI, par Philippe Pasquier
la façade arrondie ouvrant à deux portes, les montants à cannelures ; belle ornementation de bronze doré aux encadrements et chapiteaux ; dessus de marbre blanc (l'un restauré) ; (l'intérieur avec un caisson rapporté)
Quantité: 2
Haut. 135 cm, larg. 96 cm, prof. 68 cm ; height 53 1/4 in; width 37 3/4 in; depth 26 3/4 in
Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Description

Peu d'œuvres subsistent aujourd'hui de l'ébéniste Philippe Pasquier, reçu maître en 1760 et mort en 1783. Sous le règne de Louis XVI, sa production s'est distinguée par un parti-pris esthétique audacieux consistant à exploiter l'aspect très décoratif de la loupe d'if - rappelant les veines du marbre - simplement soulignée par un encadrement d'ébène.

Estampillé du maître, un secrétaire à abattant plaqué des mêmes essences, dont l'intérieur fut décoré plus tard de panneaux de gouaches, figura dans les collections du 10e duc de Hamilton en Ecosse, puis dans celles de J. Pierpont Morgan, avant d'intégrer la collection Kress (cf. J. Parker, Decorative Art from the Samuel H. Kress Collection at the Metropolitan Museum of Art, 1964, cat. 16, pp. 95-100).
Egalement estampillée, une petite commode à deux tiroirs au décor similaire est conservée dans une collection particulière parisienne.
Le Prince Régent, futur George IV, acheta en 1805 pour Carlton House un secrétaire à abattant plaqué d'if et d'ébène, la façade enrichie de panneaux de porcelaine, qu'il fit transférer vers 1827 au château de Windsor et qui est aujourd'hui attribué à Pasquier (cf. Hugh Roberts, For the King’s pleasure: the furnishing and decoration of George IV’s apartments at Windsor Castle, Londres, 2001, p. 217, fig. 256).
Une grande commode à la façade tripartite, toujours attribuée à notre ébéniste, fut vendue chez Christie's à New York, "Arts of France", le 21 octobre 1997, lot 237, puis chez Christie's à Londres, le 10 décembre 2009, lot 798.
Enfin, P. Kjellberg mentionne une commode en placage de loupe d'if et d'ébène ayant appartenu à Charles de Beistegui au palais Labia à Venise (cf. Le Mobilier français du XVIIIe siècle, Paris, 1989, p. 635).

Excellence

|
Paris