20
20
Poupée kachina, Hopi, Arizona
KACHINA DOLL, HOPI, ARIZONA 
Estimation
5 0007 000
Lot. Vendu 12,500 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT
20
Poupée kachina, Hopi, Arizona
KACHINA DOLL, HOPI, ARIZONA 
Estimation
5 0007 000
Lot. Vendu 12,500 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Arts d'Afrique et d'Océanie

|
Paris

Poupée kachina, Hopi, Arizona
KACHINA DOLL, HOPI, ARIZONA 

Provenance

Collection Paul Eluard (1895-1952), Paris
Transmis par descendance 

Description

La poète Surréaliste Paul Eluard compta parmi les premiers admirateurs des Arts Lointains. C’est lui qui, dès sa rencontre avec André Breton en 1919, l’aida dans sa démarche de collectionneur. Il fut l’un des « découvreurs » des poupées kachina qu’il considérait comme « ce qu’il y a de plus beau au monde » (Lettres à Gala, 1924-1948) et qui furent, à son instigation, révélées au public parisien lors de l’Exposition surréaliste d’objets, organisée en 1936 à la galerie Charles Ratton.

Sculptées dans du bois de peuplier, arbre totémique de la liturgie Hopi, ces œuvres intervenaient dans les cultes agraires et servaient à éduquer les enfants aux rites et aux croyances. Chacune représente un danseur incarnant un esprit spécifique de la cosmogonie Hopi. Cette poupée kachina représente Ma’ala, reconnaissable à sa jupe évasée et à sa tête masquée portant un appendice latéral projeté sur la gauche.

Arts d'Afrique et d'Océanie

|
Paris