153
153
Paire de régulateur et baromètre-thermomètre en acajou

de la fin de l'époque Louis XVI

, le régulateur signé Le Paute Hger Du Roi, le baromètre-thermomètre signé et daté Mossy a Paris/20 JANVIER 1791
A PAIR OF MAHOGANY  BAROMETER AND A REGULATOR, LATE LOUIS XVI, THE DIAL OF THE REGULATEUR SIGNED LE PAUTE HGER DU ROI AND THE BAROMETER SIGNED AND DATED MOSSY A PARIS/20 JANVIER 1791
Estimation
100 000150 000
ACCÉDER AU LOT
153
Paire de régulateur et baromètre-thermomètre en acajou

de la fin de l'époque Louis XVI

, le régulateur signé Le Paute Hger Du Roi, le baromètre-thermomètre signé et daté Mossy a Paris/20 JANVIER 1791
A PAIR OF MAHOGANY  BAROMETER AND A REGULATOR, LATE LOUIS XVI, THE DIAL OF THE REGULATEUR SIGNED LE PAUTE HGER DU ROI AND THE BAROMETER SIGNED AND DATED MOSSY A PARIS/20 JANVIER 1791
Estimation
100 000150 000
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Important Mobilier, Sculptures et Objets d’Art

|
Paris

Paire de régulateur et baromètre-thermomètre en acajou

de la fin de l'époque Louis XVI

, le régulateur signé Le Paute Hger Du Roi, le baromètre-thermomètre signé et daté Mossy a Paris/20 JANVIER 1791
A PAIR OF MAHOGANY  BAROMETER AND A REGULATOR, LATE LOUIS XVI, THE DIAL OF THE REGULATEUR SIGNED LE PAUTE HGER DU ROI AND THE BAROMETER SIGNED AND DATED MOSSY A PARIS/20 JANVIER 1791

le régulateur muni d'un cadran indiquant les heures,  les minutes, les secondes et le calendrier, les quantièmes sur la roue d'équation visible sur un guichet, le mouvement muni d'une sonnerie pour les heures et demies, le balancier composé de neuf tiges et suspendu à lame, l'échappement à cheville, ancre inversée, l'entraînement sur un seul poids et corde sans fin, remontage par la sonnerie ; le baromètre muni d'un tube d'alcool indiquant une échelle de Réaumur alcool et d'un double tube de mercure indiquant pour l'un une échelle de Farenheit et pour l'autre une échelle de Réaumur mercure ; (chaque caisse sommée d'une urne rapportée)

the regulator with 24cm. enamel dial signed Le Paute, Hger. Du Roi, with calendar aperture at 6, blued steel sweep seconds hand and mean minute hand, finely pierced and engraved hour and solar minute hands, the pull-wound weight-driven inverted movement with pin wheel escapement, nine-bar gridiron pendulum with massive lenticular bob and graduated rating nut, outside count wheel striking on a bell; the barometer with enamel dial signed Mossy a Paris, 20 Janvier 1791, triple tube thermometer signed Mossy a Paris ; (each vase on the top added later)


Quantité: 2
Haut. 261 cm, larg. 55 cm, prof. 28 cm
Height 102 2/3 in; width 21 1/2 in; depth 11 in
Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Provenance

Pescheteau-Badin, Godeau, Leroy et Ricqlès, Drouot-Richelieu, le 9 juillet 1997, lot 220

 

Description

La signature "Le Paute Hger du Roi" fut utilisée par la dynastie d'horlogers Le Paute pour toutes les pendules sorties de son atelier de 1750 à 1789. Les premiers à avoir utilisé cette signature étaient les frères Jean-André (mort en 1789) et Jean-Baptiste II (mort en 1802), collaborant de 1759 à 1775. Après l'arrêt de Jean-André, Jean-Baptiste II s'associa avec ses neveux Pierre-Henry (mort en 1806) et Pierre-Bazile (lort en 1843). Jean-Baptiste II s'arrêta pour sa part en 1789 et ses neveux poursuivirent l'activité de l'atelier familial jusqu'en 1795. Pierre-Bazile continua seul et forma son neveu Jean-Joseph  (1768-1848) qui travailla activement pour Napoléon Ier.

Le dessin des caisses de ce lot connut un grand succès sous Louis XVI. Bien que pour la plupart non estampillées, ces caisses étaient commandées par les horlogers auprès d'ébénistes qui s'en étaient faits la spécialité comme George Kintz et Ferdinand Schwerdfeger. Le château de Fontainebleau conserve un régulateur d'Antide Janvier dont la caisse est attribuée à Schwerdfeger. Deux régulateurs du même dessin que le nôtre sont illustrés dans D. Roberts, Precision Pendulum Clocks: France, Germany, America and Recent Avancements, Atglen, p. 23, fig. 25-6 et 25-7.  Le musée de Toulouse conserve deux régulateurs de ce modèle, les cadrans respectivement signés par Antide Janvier et Robert Robin (ill. Tardy, La Pendule Française des Origines à nos Jours, 2e partie, Paris, 1974, p. 334).

Ces caisses restèrent populaires sous le règne de Napoléon pour qui furent livrés en 1810 un régulateur et un baromètre pour son Grand Cabinet au Grand Trianon (Arch. nat. O² 764, dos 1, pièces 2 et 24 ; dos. 2, pièces 3 et 8). Le régulateur est signé par Jean-Joseph Le Paute et le baromètre par Bailly (Arch. nat., O² 763).

 

Important Mobilier, Sculptures et Objets d’Art

|
Paris