View full screen - View 1 of Lot 18. Recueil des guerres... Paris, 1588. Reliure macabre, attr. à Clovis Ève, de la bibliothèque de T. Mahieu..
18

du Tillet, Jean

Recueil des guerres... Paris, 1588. Reliure macabre, attr. à Clovis Ève, de la bibliothèque de T. Mahieu.

du Tillet, Jean

du Tillet, Jean

Recueil des guerres... Paris, 1588. Reliure macabre, attr. à Clovis Ève, de la bibliothèque de T. Mahieu.

Recueil des guerres... Paris, 1588. Reliure macabre, attr. à Clovis Ève, de la bibliothèque de T. Mahieu.

du Tillet, Jean


Recueil des guerres et traitez d’entre les roys de France et d’Angleterre […].

Paris, Iacques du Puy, 1588.

Petit in-folio (345 x 220 mm). Vélin souple, décor de deuil argenté à semé de têtes de morts, larmes et tibias entrecroisés traversés par une flèche, monogramme "TDM" au centre des plats, dos lisse orné des mêmes fers argentés (Reliure de l’époque). Emboîtage moderne, étiquette "Bibliophilia Bern".

Rousseurs éparses et plusieurs feuillets uniformément brunis. Mouillure dans l’angle inférieur des cahiers a et d. Reliure un peu tachée, accident avec manque de vélin au plat supérieur. Argenture très légèrement passée et habilement restaurée. Manquent les lacets.


Reliure macabre, attribuable à Clovis Ève, probablement réalisée en 1589, année où meurent successivement Catherine de Médicis (5 janvier) et Henri III (2 août).


De la bibliothèque de l’éminent bibliophile français Thomas Mahieu.


Édition originale de ce texte dédié à Henri II.


Exemplaire réglé.


Protonotaire et secrétaire d’Henri II, Jean du Tillet († 1570), sieur de La Bussière, fut l'un des premiers historiens à aborder l'histoire de France d’après des documents d'archives. Cet ouvrage, posthume, fut publié par ses héritiers.


"Thomas Mahieu, conseiller et secrétaire du roi, secrétaire personnel de Catherine de Médicis et précepteur des enfants de France, est l'une des figures les plus emblématiques des collectionneurs de livres richement reliés de la Renaissance après Jean Grolier, que l'on peut à ce titre considérer comme son père spirituel. Ce n'est toutefois qu'en 1926 que le lien a été fait entre lui et l'ex-libris ‘Tho. Maioli et amicorum‘, la forme ‘Maioli’ étant jusqu'à cette date interprétée comme un patronyme italien, et les reliures ainsi marquées considérées par suite comme italiennes. On recense aujourd'hui environ 120 ouvrages lui ayant appartenu, la très grande majorité d'entre eux richement reliés entre 1550 et 1565 environ, Mahieu ayant semble-t-il renoncé aux pièces de luxe après cette date. Aucun document ne permet à ce jour de fixer l'époque de la mort de Thomas Mahieu, au plus tôt vers 1588, d'après la date d'impression d'un ouvrage encore relié à son chiffre. Les livres lui ayant appartenu sont identifiables par la présence de ses ex-libris, monogramme, chiffre ou devise dorés sur ses reliures" (Fabienne Le Bars).


Les livres provenant de cette prestigieuse bibliothèque étaient pour la plupart revêtus d’un décor "à la fanfare". Cette reliure en vélin, au monogramme simple (TDM), a permis de démontrer que Thomas Mahieu a collectionné au moins jusqu’en 1588. Avant sa découverte à Paris, vers 1987, le dernier livre connu acquis par le bibliophile, relié également en vélin à son chiffre, était l’ouvrage de Gaspar Peucer, Les Devins, ou Commentaire des principales sortes de devinations, publié à Anvers en 1584 (Hobson, French and Italian collectors and their bindings, illustrated from examples in the library of J. R. Abbey, Oxford, University Press, 1953, pl. 17).


F.B. Adams commente ainsi notre reliure : "Recently an even later Maioli, in white vellum like the Peucer, and equally on a French text, was discovered in a Paris book shop. It extends Mahieu’s collecting activities to 1588 at least, and shows that he had not lost his taste for exceptional bindings. It is a ‘mourning’ or ‘penitential’ binding : the cover and flat spine are tooled in silver with a semis of tears, skulls, and cross-bones pierces with an arrow, and in the center of each cover is a fourth size of the simple monogram (n° IV). It can be attributed, like its predecessors, the Ève bindery. The text with it encases is Jean du Tillet Recueil des Guerres et Traitez d’entre les Roys de France et d’Angleterre […] There is a strong possibility that the binding dates from, the following year, when, early in January, Catherine de Medicis died and, in August, Henri III was assassinated. If Mahieu has reason to be grateful to the French royal family, hecould have chosen to commemorate them with this anti-British text in a mourning Binding" (F. B. Adams).


Clovis Ève (vers 1565- 1634/1635), fils de Nicolas Ève, reprit l’atelier de son père, en 1584. Nommé relieur du roi, il exerça entre février 1583 et mai 1633 et travailla notamment pour Henri III, Henri IV et Louis XIII. Il fut à l’origine des reliures à emblèmes funèbres et exécuta, probablement à la demande d’Henri III, plusieurs reliures macabres pour les membres de la compagnie des Confrères de la Mort.

To request a condition report, please contact patricia.defougerolle@sothebys.com


Please note: Condition XVI of the Conditions of Business for Buyers (Online Only) is not applicable to this lot. (Veuillez noter que l'Article XVI des Conditions Générales de Vente applicables aux Vendeurs (Ventes Effectuées Exclusivement en Ligne) n'est pas applicable pour ce lot.)


The lot is sold in the condition it is in at the time of sale. The condition report is provided to assist you with assessing the condition of the lot and is for guidance only. Any reference to condition in the condition report for the lot does not amount to a full description of condition. The images of the lot form part of the condition report for the lot. Certain images of the lot provided online may not accurately reflect the actual condition of the lot. In particular, the online images may represent colors and shades which are different to the lot's actual color and shades. The condition report for the lot may make reference to particular imperfections of the lot but you should note that the lot may have other faults not expressly referred to in the condition report for the lot or shown in the online images of the lot. The condition report may not refer to all faults, restoration, alteration or adaptation. The condition report is a statement of opinion only. For that reason, the condition report is not an alternative to taking your own professional advice regarding the condition of the lot. NOTWITHSTANDING THIS ONLINE CONDITION REPORT OR ANY DISCUSSIONS CONCERNING A LOT, ALL LOTS ARE OFFERED AND SOLD "AS IS" IN ACCORDANCE WITH THE CONDITIONS OF SALE/BUSINESS APPLICABLE TO THE RESPECTIVE SALE.

Thomas Mahieu (chiffre).


Dr Ag[osti]no Bushman ? (ex-libris manuscrit au recto du premier feuillet blanc).

Achat en 1978.

Frederick B. Adams, "Maioli's mottoes and monograms"", in Festschrift Otto Schäfer : zum 75. Geburtstag am 29. Juni 1987, Stuttgart, E. Hauswedell, 1987, p. 451-459.


Frederick B. Adams, "Note on a Maioli Binding in the Royal Library, Brussels", in Mélanges d’histoire de la reliure offerts à George Collin, Bruxelles, Librairie Tulkens, 1998, p. 101.


Briquet, n° 9273 (Troyes, 1586).


Brunet, Supplément, col. 434.