View full screen - View 1 of Lot 45. Le Nouveau Testament... traduit par Charles Huré. Paris, L. Roulland, 1712. Reliure en galuchat doublée..
45

[Bible]

Le Nouveau Testament... traduit par Charles Huré. Paris, L. Roulland, 1712. Reliure en galuchat doublée.

[Bible]

[Bible]

Le Nouveau Testament... traduit par Charles Huré. Paris, L. Roulland, 1712. Reliure en galuchat doublée.

Le Nouveau Testament... traduit par Charles Huré. Paris, L. Roulland, 1712. Reliure en galuchat doublée.

[Bible]


Le Nouveau testament… Nouvellement traduit en françois selon la Vulgate par M. Charles Huré.

Paris, L. Roulland, 1712.


In-16 (112 x 65 mm). Galuchat noir, fermoirs métalliques fixés par des rivets disposés en triangles, dos à nerfs muet, doublure de maroquin rouge avec dentelle intérieure, gardes de papier d’Augsbourg (Reliure de l’époque).

Reliure restaurée. Mors inférieur partiellement fendu, papier un peu jauni et taché en marge haute de quelques feuillets.


Reliure en galuchat doublée de maroquin rouge attribuable à Boyet.


Nouvelle édition de la traduction publiée par l’essayiste et enseignant janséniste Charles Huré en 1702.

Exemplaire ne comprenant pas les feuillets de permission et s’achevant sur l’Évangile selon saint Jean, sans les textes suivants (Actes des apôtres, Épîtres de saint Paul, Apocalypse de saint Jean…).


Avec une fleur de perce-neige, séchée, piquée dans la seconde garde blanche.


Peau de squale, de raie ou de roussette, le galuchat, utilisé par les relieurs et gantiers depuis le XVIIe siècle, reste un matériau d’exception en raison de son grain serré difficile à travailler et de son coût. L’utilisation de peau de poisson pour la couvrure de livres fut popularisée au XVIIIe siècle par Jean-Claude Galuchat, maître gainier de Louis XV et de la marquise de Pompadour.


Une annotation manuscrite, en anglais, attribue la reliure à Boyet : "Double binding by Boyet".

Si la grande réputation de Luc-Antoine Boyet, relieur du roi de 1698 à 1733, n’est pas à démontrer, on sait moins qu’il eut un fils, Étienne, également relieur et bibliothécaire à Vienne auprès du prince Eugène de Savoie à partir de 1713. Après la mort de son père puis celle de son protecteur en 1736, Étienne Boyet revint probablement en France, mais son nom n’apparaît plus dans les actes de la corporation des relieurs à partir de cette date.

Reliure restaurée. Mors inférieur partiellement fendu, papier un peu jauni et taché en marge haute de quelques feuillets.


Please note: Condition XVI of the Conditions of Business for Buyers (Online Only) is not applicable to this lot. (Veuillez noter que l'Article XVI des Conditions Générales de Vente applicables aux Vendeurs (Ventes Effectuées Exclusivement en Ligne) n'est pas applicable pour ce lot.)


The lot is sold in the condition it is in at the time of sale. The condition report is provided to assist you with assessing the condition of the lot and is for guidance only. Any reference to condition in the condition report for the lot does not amount to a full description of condition. The images of the lot form part of the condition report for the lot. Certain images of the lot provided online may not accurately reflect the actual condition of the lot. In particular, the online images may represent colors and shades which are different to the lot's actual color and shades. The condition report for the lot may make reference to particular imperfections of the lot but you should note that the lot may have other faults not expressly referred to in the condition report for the lot or shown in the online images of the lot. The condition report may not refer to all faults, restoration, alteration or adaptation. The condition report is a statement of opinion only. For that reason, the condition report is not an alternative to taking your own professional advice regarding the condition of the lot. NOTWITHSTANDING THIS ONLINE CONDITION REPORT OR ANY DISCUSSIONS CONCERNING A LOT, ALL LOTS ARE OFFERED AND SOLD "AS IS" IN ACCORDANCE WITH THE CONDITIONS OF SALE/BUSINESS APPLICABLE TO THE RESPECTIVE SALE.

E. Roquet, Les relieurs français (1500-1800), Paris, 1893.