View full screen - View 1 of Lot 2. L'Annonce aux bergers. Redécouverte de l'une des 6 miniatures extraites des Heures de Louis Quarré..
2

[Enluminure] ─ Attribuée au Maître du premier livre de prières de Maximilien

L'Annonce aux bergers. Redécouverte de l'une des 6 miniatures extraites des Heures de Louis Quarré.

[Enluminure] ─ Attribuée au Maître du premier livre de prières de Maximilien

[Enluminure] ─ Attribuée au Maître du premier livre de prières de Maximilien

L'Annonce aux bergers. Redécouverte de l'une des 6 miniatures extraites des Heures de Louis Quarré.

L'Annonce aux bergers. Redécouverte de l'une des 6 miniatures extraites des Heures de Louis Quarré.

[Enluminure] ─ Attribuée au Maître du premier livre de prières de Maximilien


L'Annonce aux bergers.

Enluminure extraite des Heures de Louis Quarré.

Belgique (Flandres), Gand, vers 1490-1495.


Dimensions de la miniature de format cintré : 169 x 90 mm. Miniature encadrée. Cadre de bois (XXe siècle dans le style du XVIe siècle) peint et verni (dimensions du cadre autoportant (free-standing frame) : 355 x 255 mm).


Redécouverte de l’une des six miniatures, connues mais non localisées, extraites des célèbres Heures de Louis Quarré, attribuées au Maître du premier livre de prières de Maximilien (Alexander Bening ?) et ses assistants.


Cette miniature était l’une des quatre miniatures extraites des Heures de Louis Quarré provenant de la prestigieuse collection Northwick.


Les Heures de Louis Quarré (cote actuelle : Oxford, Bodleian Library, Douce 311) furent acquises par le célèbre antiquaire et collectionneur Francis Douce (1857-1834) lors de la vente Hurd (5 avril 1832) et furent ensuite léguées à la Bodleian Library. Falconer Madan, conservateur des manuscrits de la Bodleian Library, a déclaré très tôt qu'il manquait au moins huit miniatures dans les Heures de Louis Quarré dont six ont été identifiées. Ce manuscrit a récemment fait l’objet d’une étude par A.M.W. As-Vijvers dans un article éclairant intitulé "The Missing Miniatures of the Hours of Louis Quarré", in Journal of Historians of Netherlandish Art, vol. 10, issue 1 (Winter 2018). Le manuscrit est évoqué aussi dans le texte consacré au "Master of the First Prayerbook of Maximilian" dans Kren et McKendrick, Illuminating the Renaissance, Los Angeles and London, 2003, p. 190.


La présente miniature fait partie des scènes de l'enfance du Christ qui comprenaient :

- la Visitation [New York, Pierpont Morgan Library, Ms G 10] ;

- l'Annonce aux bergers [la présente miniature, collection Northwick] ;

- l'Adoration des mages [Breslauer collection, vendue chez Christie's en 2005, actuellement collection privée] 

- le Repos pendant la Fuite en Égypte [Paris, Fondation Custodia, collection Frits Lugt, inv. 5455].

L’Annonce aux bergers illustrait tierce des Heures de la Vierge et devait initialement s’insérer entre les feuillets 75 et 76 dans les Heures de Louis Quarré (Oxford, Bodleian Library, Douce 311). Pour citer As-Vijvers "A second pictorial sequence in the Quarré Hours accompanies the Hours of the Virgin, which originally must have had an Infancy cycle of eight full-page miniatures : at Matins, Lauds, Prime, Terce, Sext, None, Vespers, Compline and the Office for Advent. Only three of these are in the book, four are included among the six cuttings that have currently been identified, and one has vanished without a trace" (As-Vijvers, 2018, p. 10).


Le Maître du premier livre de prières de Maximilien. Les miniatures des Heures de Louis Quarré ont été attribuées à un artiste et son atelier baptisé "Maître du premier livre de prières de Maximilien" d'après un manuscrit éponyme "Premier livre de prières de Maximilien" (Vienne, ÖNB, Ms 1907). Cet enlumineur était actif à Gand de la fin des années 1470 jusque vers 1520. Il a été suggéré que le Maître du premier livre de prières de Maximilien (ou Maître de Maximilien) pourrait être Alexander Bening (mort en 1519), père du talentueux artiste brugeois Simon Bening. Alexander (ou Sanders) Bening était membre de la guilde des peintres gantois et avait épousé Catherine van der Goes, nièce d'Hugo van der Goes (voir As-Vijvers, 2018, p. 3 ; Kren et McKendrick, Illuminating the Renaissance, 2003, p. 191). Les manuscrits attribués au Maître du premier livre de prières de Maximilien posent des questions stylistiques complexes et certaines miniatures sont liées à un travail d’atelier faisant intervenir différentes mains qui gagneraient encore à être distinguées (T. Kren a identifié l'un des assistants du Maître de Maximilien baptisé "Maître de l'Annonciation de Münich" d’après un livre d'heures conservé à Münich, Bayerische Staatsbibliothek, MS Clm. 28345). Dans son étude consacrée aux Heures de Louis Quarré, As-Vijvers divise les mains responsables des miniatures du manuscrit en quatre groupes (mains A, B, C et D). La main A est généralement considérée par As-Vijvers comme étant celle du Maître du premier livre de prières de Maximilien lui-même. As-Vijvers associe la présente Annonce aux bergers à celle de la Résurrection de Lazare dans les Heures Quarré (As-Vijvers, 2018, p. 12), sans doute attribuable à la "main A" mais il est possible que cette main soit aussi liée aux premières œuvres du Maître de l'Annonciation de Münich : "More research will be needed to understand the relationships between the Quarré and the Munich Hours and the members of the Maximilian Master’s workshop involved in their production" (As-Vijvers, 2018, p. 19).


Dans les Heures de Louis Quarré, un certain nombre de miniatures présentent des compositions caractéristiques avec les personnages peints à mi-corps en "plans rapprochés" (dramatic close-ups) témoignant de l’influence des Heures La Flora attribuées à Simon Marmion sur le Maître du premier livre de prières de Maximilien et son atelier (Naples, Biblioteca Nazionale, MS. I.B. 51 ; voir As-Vijvers, 2018, p. 12 ; Kren et McKendrick, 2003, p. 330), mais aussi des maîtres gantois de l’époque (As-Vijvers, 2018, p. 12, "Ghent Associates Group" ; voir aussi Kren et McKendrick, 2003, p. 179). Le recours aux figures à mi-corps permet au spectateur de vivre plus directement la scène et la présente Annonce aux bergers évoque clairement la même scène dans les Heures La Flora (fol. 120v, introduisant les prières pour tierce des Heures de la Vierge) attribuée à Simon Marmion (Valenciennes, avant 1489 ; voir fig. 93a dans Kren et McKendrick, Illuminating the Renaissance, 2003). Pour citer T. Kren : "The half-length format is one of the key innovations in Flemish Art of the second half of the fifteenth century, spurred by the explorations of painters such as Dieric Bouts and Hugo van der Goes. The Annunciation to the Shepherds (ill. 93a) epitomizes the expressive half-length. Two shepherds, seen from behind, stand in the immediate foreground up against the frame. The viewer peers over their shoulders to observe the annunciate angel in the sky as they do" (Kren et McKendrick, Illuminating the Renaissance, 2003, p. 330-331). Il convient de noter que le Maître de Maximilien a également contribué à l'illustration des Heures La Flora et était donc familier avec les miniatures aux figures peintes à mi-corps en gros plan (voir Kren et McKendrick, Illuminating the Renaissance, 2003, p. 332). Le Maître du premier livre de prières de Maximilien adapte d’ailleurs des modèles antérieurs que l’on trouve dans d’autres manuscrits tels les Heures d'Isabelle de Castille (Cleveland Museum of Art, 1963-256 ; voir Kren et McKendrick, Illuminating the Renaissance, 2003, p. 358).


Nous remercions Mme Ariane Adeline pour la rédaction de cette description.

The miniature is in generally sound and fine condition. It is framed. Once unframed, it appears the verso is pasted onto a cardboard support. An art restorer could potentially have is unglued professionally.

There is no loss of painted surface, and colors are vibrant.

There is a fold in the parchment that is visible in the lower righthand corner of the miniature, running diagonally along the back of the righthand shepherd down to the lower portion of his robe and finishing in the bottom gilt frame. There is no retouching to the painted surface we can detect only a slight whitening due to the fold.



Please note: Condition XVI of the Conditions of Business for Buyers (Online Only) is not applicable to this lot. (Veuillez noter que l'Article XVI des Conditions Générales de Vente applicables aux Vendeurs (Ventes Effectuées Exclusivement en Ligne) n'est pas applicable pour ce lot.)


The lot is sold in the condition it is in at the time of sale. The condition report is provided to assist you with assessing the condition of the lot and is for guidance only. Any reference to condition in the condition report for the lot does not amount to a full description of condition. The images of the lot form part of the condition report for the lot. Certain images of the lot provided online may not accurately reflect the actual condition of the lot. In particular, the online images may represent colors and shades which are different to the lot's actual color and shades. The condition report for the lot may make reference to particular imperfections of the lot but you should note that the lot may have other faults not expressly referred to in the condition report for the lot or shown in the online images of the lot. The condition report may not refer to all faults, restoration, alteration or adaptation. The condition report is a statement of opinion only. For that reason, the condition report is not an alternative to taking your own professional advice regarding the condition of the lot. NOTWITHSTANDING THIS ONLINE CONDITION REPORT OR ANY DISCUSSIONS CONCERNING A LOT, ALL LOTS ARE OFFERED AND SOLD "AS IS" IN ACCORDANCE WITH THE CONDITIONS OF SALE/BUSINESS APPLICABLE TO THE RESPECTIVE SALE.

Louis Quarré (mort vers 1519-1520), seigneur de la Haye en Hainaut, fils d’un commandeur de lanciers de Charles le Téméraire. Il épousa Barbe de Croesinck, fille du seigneur de Benthuyse : on conserve un tableau du couple en prière (Lille, Palais des Beaux-Arts : Portraits de Barbe de Croesinck et Louis Quarré en donateurs, par le Master of the Embroidered Foliage, vers 1480). Il devint receveur général des finances du duc de Bourgogne à Malines. En 1486, Louis Quarré était trésorier de l'ordre de la Toison d'or. Ses armes se blasonnent : D'azur à la fasce vivrée d'or. As-Vijvers a suggéré que les Heures Quarré (maintenant à Oxford, Bodleian Library, Douce 311) appartenaient autrefois à Robert Heathcote (mort en 1823) qui acquiert le codex en 1816 de Dominique Vivant, Baron Denon (1747-1825), un temps directeur du Musée du Louvre. Robert Heathcote transféra le codex en Angleterre (voir As-Vijvers, 2018, p. 21).


Lord John Rushout, deuxième Baron Northwick (1770-1859), pair anglais et collectionneur d'art. Sa collection d'art comprenait à la fois des tableaux d'artistes contemporains ainsi que des maîtres anciens, des miniatures, des émaux, des pièces de monnaie et autres objets de collection. En 1832, il construisit une galerie pour sa collection à Northwick Park (Gloucestershire) et plus tard à Thirlestaine House (Cheltenham). Par la suite, Cheltenham fut acheté par Sir Thomas Philipps pour abriter sa mythique collection de livres.


Sotheby’s, Londres, 21 mai 1928, lot 9 : "Angel and the Shepherds. A magnificent miniature".


Christie’s, Londres, 25 mai 1965, lot 127 [Catalogue of Prints and Drawings… for the Northwick Park Collection...].