View full screen - View 1 of Lot 31. Chaîne cérémonielle en or kanatar, Île de Sumba, Petites Îles de la Sonde, Indonésie, XIXe siècle | Gold Chain office kanatar, Sumba, Small Sunda Islands, Indonesia, XIXth century.
31

Chaîne cérémonielle en or kanatar, Île de Sumba, Petites Îles de la Sonde, Indonésie, XIXe siècle | Gold Chain office kanatar, Sumba, Small Sunda Islands, Indonesia, XIXth century

VAT reduced rate

Estimate:

35,000 - 50,000 EUR

Chaîne cérémonielle en or kanatar, Île de Sumba, Petites Îles de la Sonde, Indonésie, XIXe siècle | Gold Chain office kanatar, Sumba, Small Sunda Islands, Indonesia, XIXth century

Chaîne cérémonielle en or kanatar, Île de Sumba, Petites Îles de la Sonde, Indonésie, XIXe siècle | Gold Chain office kanatar, Sumba, Small Sunda Islands, Indonesia, XIXth century

Estimate:

35,000 - 50,000 EUR

Chaîne cérémonielle en or kanatar, Île de Sumba, Petites Îles de la Sonde, Indonésie, XIXe siècle


long. 224 cm ; 88 1/2 in

To request a Condition Report, please contact Pierre.mollfulleda@sothebys.com and simon.meynen@sothebys.com

Collection Andy An, Singapour
Tambaran Gallery, New York
Collection privée américaine
Ce collier traditionnel dit « Kanatar » est le témoin privilégié de la réception par la culture sumbanaise des objets en or importés depuis les îles environnantes. 

Inexistant dans le sol de l’île de Sumba, l’or et les objets fabriqués en or proviennent des échanges commerciaux entre les îles de la région et plus particulièrement avec l’île de Timor. Les ornements en or sont ainsi devenus une des signes importants de rang social dans la culture de l’Île de Sumba. Réservés à la noblesse, ils étaient au centre de traditions, utilisés comme cadeaux pour sceller une union ou encore des monnaies d’échange pour le commerce. 
L’exceptionnel collier présenté ici est composé d’une longue chaine en or tressé d’une grande finesse se terminant aux deux extrémités par un motif triangulaire représentation du dragon Naga. De la gueule du dragon surgissent trois chaînes terminées par des disques. Ces derniers sont finement décorés de légères ponctions caractéristiques des artistes de l’île de Timor. 
Le dragon naga dont la représentation est bien connue dans l’archipel indonésien est vecteur de puissance et symbole de protection. Par ailleurs les motifs en forme de volutes pourraient être une représentation de la déesse Lio, la mère ancestrale promettant à son propriétaire fertilité et prospérité. 

Ce collier très grand en taille démontre le talent des orfèvres de l’Île de Timor et témoigne de l’étroite connexion entretenue entre ces artistes et l’élite sociale de l’Île de Sumba pour laquelle porter ces chaines était un signe de prestige, d’autorité et de noblesse.