View full screen - View 1 of Lot 55. Une princesse parisienne. 1840. EO., Rel. de l'ép. De la bibliothèque de Balzac, relié pour lui..
55

Balzac, Honoré de

Une princesse parisienne. 1840. EO., Rel. de l'ép. De la bibliothèque de Balzac, relié pour lui.

Estimate:

10,000

to
- 15,000 EUR

Balzac, Honoré de

Balzac, Honoré de

Une princesse parisienne. 1840. EO., Rel. de l'ép. De la bibliothèque de Balzac, relié pour lui.

Une princesse parisienne. 1840. EO., Rel. de l'ép. De la bibliothèque de Balzac, relié pour lui.

Estimate:

10,000

to
- 15,000 EUR

Live auction begins in:

Live auction begins in:

1 day, 8 hours

1 day, 8 hours

Balzac, Honoré de


Une princesse parisienne.Paris, Hippolyte Souverain, 1840.


In-8 (215 x 130 mm). Demi-veau framboise, dos à larges nerfs plats orné de fers dorés et à froid (Reliure attribuable à Spachmann). Rares rousseurs.Manque de papier dans l’angle inférieur de la page portant l’ex-dono de Bourget sans atteinte au texte. Un coin abîmé mal restauré, une coupe un peu enfoncée.


REMARQUABLE EXEMPLAIRE DE BALZAC, RELIÉ POUR LUI, PROVENANT DE LA BIBLIOTHÈQUE DE PAUL BOURGET.


Édition originale de "l'un des diamants de la couronne" de Balzac.


Une princesse parisienne est le premier des douze volumes du recueil collectif Le Foyer de l’Opéra, mœurs fashionables, publié par Souverain entre 1840 et 1848. Puis l’ouvrage intégra La Comédie humaine, tome XI, 1844, sous le titre Les Secrets de la princesse de Cadignan. Balzac le considérait comme l’un de ses meilleurs romans : "c’est la plus grande comédie morale qui existe. C’est l’amas de mensonges par lesquels une femme de 37 ans, la duchesse de Maufrigneuse, devenue princesse de Cadignan par succession, parvient à se faire prendre pour une sainte, une vertueuse, une pudique jeune fille, par son quatorzième adorateur […] Le chef-d’œuvre est d’avoir fait voir les mensonges comme justes, nécessaires, de les justifier par l’amour. C’est un des diamants de la couronne de votre serviteur" (lettre à Mme Hanska, 15 juillet 1839).


On peut soupçonner que cette édition fut très rapide, car elle est singulièrement fautive. Balzac fit en sorte que le titre collectif et le titre du roman soient distincts, et ne conserva que le second.


La page sur laquelle figure le nom de l’auteur porte deux mentions manuscrites de la main de Paul Bourget :

"livre de la bibliothèque de Balzac acheté chez Conquet / Paul Bourget / fév. 89" et "Offert à / Pierre Decourcelle / pour son musée balzacien / P.B. 23/3/1911".  Paul Bourget a également inscrit au verso du feuillet de garde : "première édition des Secrets de la princesse de Cadignan". Pierre Decourcelle (1856-1926), auteur prolifique, très en vogue à la Belle Époque, adapta au théâtre La Cousine Bette.


Paul Bourget vouait un véritable culte à Balzac et lui consacra plusieurs écrits. "Ses contemporains le considéraient comme le balzacien, le plus pur, le plus connaisseur, le plus dévot […] L’histoire des rapports de Bourget et de Balzac est celle d’une admiration sans bornes qui rencontre une doctrine morale et politique, et qui nourrit une immense réflexion sur l’esthétique romanesque […]" (S. Vachon, Honoré de Balzac, Mémoire de la critique, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 1999, p. 494).


La reliure a très probablement été exécutée par Jakob-Friedrich Spachmann (1807-1850), relieur attitré de Balzac.


[On joint :]

Bourget, Paul. Carte autographe signée à Pierre Decourcelle, à son adresse 20, rue Barbet de Jouy, 24/3/[19]11. "Cher Ami, je ne suis malheureusement pas libre pour dîner le 30. J’essayerai de m’échapper à temps pour aller vous voir après le dîner. Voici la première édition des Secrets de la princesse de Cadignan. Elle vient de la bibliothèque de Balzac, et c’était la reliure qu’il avait commandée. Je voudrais que le nom de l’auteur de Mensonges [comédie écrite par Decourcelle en collaboration avec Léolpold Lacour d’après le roman de Bourget] puisse ajouter du prix à ce volume […] Acceptez-le comme un amical souvenir de votre dévoué Paul Bourget".


Provenance : Honoré de Balzac. -- Paul Bourget (mention autographe signée). -- Pierre Decourcelle (ex-dono).

Rares rousseurs. Manque de papier dans l'angle inférieur de la page portant l'ex-dono de Bourget sans atteinte au texte. Un coin abîmé mal restauré, une coupe un peu enfoncée.


"In response to your inquiry, we are pleased to provide you with a general report of the condition of the property described above. Since we are not professional conservators or restorers, we urge you to consult with a restorer or conservator of your choice who will be better able to provide a detailed, professional report. Prospective buyers should inspect each lot to satisfy themselves as to condition and must understand that any statement made by Sotheby's is merely a subjective, qualified opinion. Prospective buyers should also refer to any Important Notices regarding this sale, which are printed in the Sale Catalogue.

NOTWITHSTANDING THIS REPORT OR ANY DISCUSSIONS CONCERNING A LOT, ALL LOTS ARE OFFERED AND SOLD AS IS" IN ACCORDANCE WITH THE CONDITIONS OF BUSINESS PRINTED IN THE SALE CATALOGUE."