View full screen - View 1 of Lot 135. Masque Bete / Guro, Côte d'Ivoire | Bete / Guro Mask, Côte d'Ivoire.
135

Masque Bete / Guro, Côte d'Ivoire | Bete / Guro Mask, Côte d'Ivoire

VAT reduced rate

Estimate:

30,000 - 40,000 EUR

Masque Bete / Guro, Côte d'Ivoire | Bete / Guro Mask, Côte d'Ivoire

Masque Bete / Guro, Côte d'Ivoire | Bete / Guro Mask, Côte d'Ivoire

Estimate:

30,000 - 40,000 EUR

Lot sold:

40,320

EUR

Masque Bete / Guro, Côte d'Ivoire

haut. 43 cm ; 17 in


Collection Pierre (1900-1993) et Claude (1929-2018) Vérité, Paris
Enchères Rive Gauche, Hôtel Drouot, Paris, Arts Primitifs. Collection Vérité, 17-18 juin 2006, n° 125
Collection privée, acquis lors de cette vente

Ce masque relève d’un corpus très restreint, dont l’origine se situe au sud du pays Guro et de la route conduisant de Bouaflé à Daloa, autrement dit à la limite du pays Bété. Appartenant à la société du Gyé, ces masques étaient liés aux « décisions importantes concernant la guerre, les conflits sociaux et politiques ; ils fonctionnent comme juges et policiers, poursuivent fauteurs de troubles et sorciers, assistent aux funérailles des leurs, dansent et se divertissent en commun » (Deluz, inCorps sculptés, corps parés, corps masqués, Chefs-d'œuvre de Côte d'Ivoire, 1989, p. 131). Ces créations n’étant pas soumises à des formes strictes, chaque sculpteur en adaptait le concept originel selon son talent et ses propres interprétations.


Dans son style et la formulation des traits (haut front bombé, coiffure à découpe tripartite et petite bouche rectangulaire dont les lèvres se resserrent autour des dents taillées en pointe), il s’apparente au masque du British Museum (inv. n° AF1951.34.1) et à celui provenant des anciens fonds du musée des colonies, aujourd’hui conservé au musée du quai Branly-Jacques Chirac (inv n° MNAN 1963-184). Il se singularise par la tension des lignes anguleuses, accentuant dans l’avancée du menton son caractère anthropozoomorphe signifié par la présence de cornes, très rare au sein de ce corpus. Voir Goy (Côte d’Ivoire, Premiers regards sur la sculpture 1850-1935, 2012, p. 127) pour un autre masque Guro/Bété pourvu de cornes, collecté par le gouverneur Georges Thomann vers 1900.


This mask is part of a very narrow corpus, the origin of which lies to the south of Guro country, off the road leading from Bouafle to Daloa, bordering Bete country. As part of the Gye society, these masks were associated with "important decisions regarding war, social and political conflicts; they function as judges and police, they track down troublemakers and sorcerers, they attend the funeral of their dead, they dance and they amuse themselves together” (Deluz, in Corps sculptés, corps parés, corps masqués, Chefs-d'œuvre de Côte d'Ivoire, 1989, p. 131). These creations were not subject to stringent formal requirements so each sculptor adapted the original concept according to his talent and his own interpretations.


The style and formulation of the mask (high domed forehead, tripartite coiffe, and a small rectangular mouth with pursed lips encircling filed teeth) resembles a mask in the British Museum (inv No. AF1951.34.1) and also one formerly in the collection of the musée des colonies, now kept in the quai Branly-Jacques Chirac museum (inv No. MNAN 1963-184). The offered mask stands out for the tension of the angular lines, emphasizing - with the projection of the chin - its anthropozoomorphic character, marked by the presence of horns; a very rare occurrence within this corpus. See Goy (Côte d’Ivoire, Premiers regards sur la sculpture 1850-1935, 2012, p. 127) for another Guro/Bete mask with horns, collected by Governor Georges Thomann around 1900.