View full screen - View 1 of Lot 109. CHARLES CARYL COLEMAN  |  VIEW OF THE PINCIO IN ROME, WITH THE VILLA MEDICI AND THE TRINITÀ DEI MONTI.
109

CHARLES CARYL COLEMAN | VIEW OF THE PINCIO IN ROME, WITH THE VILLA MEDICI AND THE TRINITÀ DEI MONTI

Estimate:

15,000 - 20,000 EUR

CHARLES CARYL COLEMAN | VIEW OF THE PINCIO IN ROME, WITH THE VILLA MEDICI AND THE TRINITÀ DEI MONTI

CHARLES CARYL COLEMAN | VIEW OF THE PINCIO IN ROME, WITH THE VILLA MEDICI AND THE TRINITÀ DEI MONTI

Estimate:

15,000 - 20,000 EUR

Lot sold:

20,000

EUR

CHARLES CARYL COLEMAN

Buffalo 1840 - 1928 Capri

VIEW OF THE PINCIO IN ROME, WITH THE VILLA MEDICI AND THE TRINITÀ DEI MONTI


Oil and pencil on paper laid down on canvas; dated and monogrammed lower right Feb. 10th 1887. / 10 a.m. / CCC; bears a nearly visible inscription lower right To EWL / April / 24; inscribed on the stretcher 1923 / To Grace Curtis. Sketch from Balcony of CCC Studio 33 Via Margutta Roma / February / 10th / 1887 / Morning / Effect / With best whishes of the season 


27,6 x 50 cm ; 10 7/8 by 19 3/4 in.

__________________________________________________________________


CHARLES CARYL COLEMAN

Buffalo 1840 - 1928 Capri

VUE DU PINCIO À ROME, AVEC LA VILLA MÉDICIS ET LA TRINITÉ-DES-MONTS


Huile et crayon sur papier marouflé sur toile ; daté et monogrammé en bas à droite Feb. 10th 1887. / 10 a.m. / CCC ; porte une inscription partiellement effacée en bas à droite To EWL / April / 24 ; porte au dos sur le châssis l'inscription 1923 / To Grace Curtis. Sketch from Balcony of CCC Studio 33 Via Margutta Roma / February / 10th / 1887 / Morning / Effect / With best whishes of the season


27,6 x 50 cm ; 10 7/8 by 19 3/4 in.


Due to the various measures taken to deal with the Covid-19 epidemic, property collection and shipment of this lot will be delayed until the offices where it is located are able to reopen. Please refer to the “auction details” tab. Thank you for your understanding

Please contact FRpostsaleservices@sothebys.com for any shipping inquiries.

 

[En raison des circonstances actuelles liées au COVID-19, la livraison de ce lot ne pourra intervenir qu’après la réouverture des locaux de Sotheby’s dans lesquels il se trouve. Nous vous remercions de votre compréhension et nous vous invitons à consulter l’onglet « auction details ».

Pour toute demande concernant le transport, veuillez contacter FRpostsaleservices@sothebys.com.]

The painting seems to be in a good condition. The support seems to be stable. The painted surface does not seem to show any loss or uplift.

Under UV light

We cannot seem to notice any visible retouching.

Offered with a wooden frame.

Please note that Sotheby’s does not guarantee the condition of the frame.

 

__________________________________________________________________


L’œuvre semble dans un bon état de conservation. Le support semble sain et stable.

La couche picturale ne semble présenter ni manque, ni soulèvement.

A la lampe UV

Aucune retouche ne semble apparente.

Vendu dans un cadre en bois.

Veuillez noter que Sotheby’s ne garantit pas l’état des cadres.


(LE LOT EST VENDU TEL QUEL, DANS L'ÉTAT OU IL SE TROUVE AU MOMENT DE LA VENTE EN LIGNE. LE RAPPORT D'ÉTAT FOURNI EN LIGNE EST À TITRE INDICATIF UNIQUEMENT ET A POUR BUT D'AIDER À ÉVALUER L'ÉTAT DU LOT. LES IMAGES DU LOT FONT ÉGALEMENT PARTIE DU RAPPORT DE CONDITION FOURNI PAR SOTHEBY'S. TOUTE RÉFÉRENCE À L'ÉTAT DANS LE RAPPORT DE CONDITION EN LIGNE NE CONSTITUE PAS UNE DESCRIPTION COMPLÈTE DE L'ÉTAT. LE RAPPORT D'ÉTAT EN LIGNE PEUT DÉCRIRE CERTAINES IMPERFECTIONS DU LOT, VOUS DEVEZ CEPENDANT NOTER QUE LE LOT PEUT CONTENIR D'AUTRES DÉFAUTS QUE NE SONT PAS DÉCRITS DANS LE RAPPORT D'ÉTAT DU LOT OU QUI NE SONT PAS VISIBLES SUR LES IMAGES DU LOT LE RAPPORT D'ÉTAT EN LIGNE PEUT NE PAS DÉCRIRE TOUS LES DÉFAUTS D'UN LOT, TELS QUE LES RESTAURATIONS, DÉGRADATIONS, OU ADAPTIONS, CAR SOTHEBY'S N'EST PAS RESTAURATEUR OU CONSERVATEUR PROFESSIONNEL. LE RAPPORT D'ÉTAT EST UNE DESCRIPTION SUBJECTIVE ET QUALIFIÉE EFFECTUÉ PAR SOTHEBY'S (PAR EXEMPLE DES INFORMATIONS SUR LA COULEUR, LA CLARTÉ ET LE POIDS DE PIERRES SONT DES EXPOSÉS D'OPINION SEULEMENT ET NON DES EXPOSÉS DES FAITS EFFECTUÉS PAR SOTHEBY'S). VEUILLEZ ÉGALEMENT NOTER QUE NOUS NE GARANTISSONS PAS ET NE SOMMES PAS RESPONSABLES DES CERTIFICATS DE LABORATOIRES DE GEMMOLOGIE QUI PEUVENT ACCOMPAGNER DES LOTS. DE PLUS CERTAINES IMAGES FOURNIES EN LIGNE PEUVENT NE PAS REFLÉTER L'ÉTAT VÉRITABLE DU LOT (PAR EXEMPLE LES IMAGES EN LIGNE PEUVENT MONTRER DES COULEURS OU OMBRES QUI SONT DIFFÉRENTES DES VÉRITABLES COULEURS ET OMBRES D'UN LOT) C'EST POUR TOUTES CES RAISONS QUE LE RAPPORT DE CONDITION EN LIGNE N'EST PAS UNE ALTERNATIVE AUX CONSEILS PROFESSIONNELS, QUE VOUS POURRIEZ PRENDRE, CONCERNANT L'ÉTAT D'UN LOT. NOS FUTURS ACHETEURS DEVRAIENT SE RÉFÉRER AUX SECTIONS APPROPRIÉES DE NOTRE GUIDE D'ACHAT AUX ENCHÈRES QUI INCLUT DES INFORMATIONS IMPORTANTES SUR LE GENRE DE LOTS VENDUS DANS LA VENTE. NONOBSTANT LE RAPPORT DE CONDITION EN LIGNE OU TOUTES DISCUSSIONS À PROPOS D'UN LOT, TOUS LES LOTS SONT OFFERTS À LA VENTE « EN L'ÉTAT » CONFORMÉMENT À NOS CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTES (EN LIGNE UNIQUEMENT) )


The lot is sold in the condition it is in at the time of sale. The condition report is provided to assist you with assessing the condition of the lot and is for guidance only. Any reference to condition in the condition report for the lot does not amount to a full description of condition. The images of the lot form part of the condition report for the lot. Certain images of the lot provided online may not accurately reflect the actual condition of the lot. In particular, the online images may represent colors and shades which are different to the lot's actual color and shades. The condition report for the lot may make reference to particular imperfections of the lot but you should note that the lot may have other faults not expressly referred to in the condition report for the lot or shown in the online images of the lot. The condition report may not refer to all faults, restoration, alteration or adaptation. The condition report is a statement of opinion only. For that reason, the condition report is not an alternative to taking your own professional advice regarding the condition of the lot. NOTWITHSTANDING THIS ONLINE CONDITION REPORT OR ANY DISCUSSIONS CONCERNING A LOT, ALL LOTS ARE OFFERED AND SOLD "AS IS" IN ACCORDANCE WITH THE CONDITIONS OF SALE/BUSINESS APPLICABLE TO THE RESPECTIVE SALE.

Private Collection, France.

__________________________________________________________________


Collection particulière, France.

This work will be included in Adrienne Baxter Bell's forthcoming catalogue of the works of Charles Caryl Coleman (1840-1928).


Born in Buffalo, Charles Caryl Coleman trained between 1859 and 1862 in the studio of Thomas Couture (1815-1879), at that time one of the most important studios in Paris. When he returned to the U.S. in 1863, he fought in the Civil War on the side of the Union. Wounded, he went back to New York to convalesce before returning to Europe, this time for good, apart from some brief stays in the country of his birth. He spent time in London, Paris and Brittany before settling in Rome at the end of the 1860s. He stayed there until the middle of the 1880s, when he resided in Capri.


The present work can be attributed to his time in Rome, since it is a view taken directly from his studio at 33 Via Margutta. Precisely dated and situated - 10 February 1883 at ten o’clock in the morning-, it offers the viewer the curious and rare sight of Rome under snow, with a delicately mercurial sky. Overlooking the scene, the Villa Medici stands out majestically against the sky, its rooftops white with snow, with the easily recognisable silhouette of the Trinità dei Monti in the background. A few years later, in 1888, Coleman would use exactly the same point of view for a larger painting, this time depicting a springtime scene (ill. 1).


The long dedication that appears on the back of the work, on its frame, gives us the original provenance of the painting: according to this inscription the sketch was given to Grace Curtis in 1923. This friend of the painter was also an American – and Roman at heart. Like Coleman, she was also close to Elihu Vedder (1836-1923). Could Vedder have been given the painting by Coleman and then passed it on to his friend Grace? Or was it Coleman himself who gave the work to Grace Curtis when Vedder died (in 1923, the date of the inscription), perhaps as a souvenir of times they had shared in Rome?


Whatever the case, this charming sketch is full of poetry – a vision of Rome transformed by snow, whose subtle light Coleman has fleetingly captured in paint.

__________________________________________________________________


Ce tableau sera inclus par Adrienne Baxter Bells dans son catalogue des œuvres de Charles Caryl Coleman (1840-1628) à paraître.


Né à Buffalo, Charles Caryl Coleman se forme entre 1859 et 1862 dans l’atelier de Thomas Couture (1815-1879), alors l’un des plus importants de Paris. De retour aux Etats-Unis en 1863, il participe à la Guerre Civile auprès des forces de l’Union. Blessé, il rentre à New York où il passe sa convalescence, avant de repartir pour l’Europe, cette fois-ci définitivement, mis-à-part quelques brefs séjours dans son pays natal. Séjournant entre Londres, Paris, et la Bretagne dans un premier temps, il s’installe à Rome à la fin des années 1860, y restant jusqu’au milieu des années 1880, date à laquelle il choisit Capri comme lieu de résidence.


C’est donc à sa période romaine que l’œuvre se rapporte, puisqu’il s’agit d’une vue prise directement depuis son atelier du 33 via Margutta. Précisément datée et localisée (nous sommes le 10 février 1883 à 10 heures du matin), elle offre aux yeux du spectateur le curieux et rare spectacle d’une Rome enneigée, au ciel délicatement mercuréen. Surplombant cet ensemble, la Villa Médicis, aux toits blancs de neige, se détache majestueusement sur le ciel, avec dans l’arrière-plan la silhouette aisément reconnaissable de la Trinité-des-Monts. Quelques années plus tard, en 1888, Coleman reprendra exactement le même point de vue dans un tableau plus grand, choisissant cette fois-ci comme saison le printemps (ill. 1).


La longue dédicace qui se lit au dos de l’œuvre, sur son châssis, nous renseigne sur la provenance ancienne de l’œuvre : l’esquisse aurait été, selon cette inscription, donnée à Grace Curtis en 1923. Cette dernière était une amie du peintre également d’origine américaine, également romaine de cœur et également proche de Coleman, Elihu Vedder (1836-1923). Est-ce ce dernier qui aurait reçu le tableau de la main de Coleman et qui l’aurait offert à son amie Grace ? Ou est-ce Coleman lui-même qui, au moment de la mort de Vedder (1923, date de l’inscription), aurait offert à Grace Curtis cette œuvre, peut-être un souvenir de moments qu’ils auraient partagés ensemble à Rome ?


Quoi qu’il en soit, cette charmante esquisse offre une vision pleine de poésie et inhabituelle d’une Rome métamorphosée par la neige, dépeinte avec cette subtile lumière que Coleman a su capturer dans l’instant.


Ill. 1, Charles C. Coleman, Vue du Pincio à Rome, avec la Villa Médicis et la Trinité-des-Monts, Printemps, 1888.