View full screen - View 1 of Lot 105. MALLARMÉ. Pages. Bruxelles, 1891. In-8, demi-maroquin citron (Reliure de l'époque). Edition en partie originale..
105

MALLARMÉ. Pages. Bruxelles, 1891. In-8, demi-maroquin citron (Reliure de l'époque). Edition en partie originale.

Estimate:

2,000

to
- 3,000 EUR

MALLARMÉ. Pages. Bruxelles, 1891. In-8, demi-maroquin citron (Reliure de l'époque). Edition en partie originale.

MALLARMÉ. Pages. Bruxelles, 1891. In-8, demi-maroquin citron (Reliure de l'époque). Edition en partie originale.

Estimate:

2,000

to
- 3,000 EUR

Lot sold:

2,250

EUR

MALLARMÉ, STÉPHANE


PAGES. BRUXELLES, EDMOND DEMAN, 1891.


Grand in-8, demi-maroquin citron, dos lisse orné en long d’un décor de filets, pointillés et fers dorés, tête dorée, non rogné, couverture (Reliure de l’époque).


ÉDITION EN PARTIE ORIGINALE, ornée en frontispice d’une très belle eau-forte d’Auguste Renoir.

Cette gravure à l’eau-forte fut l’une des premières réalisées par Renoir, peu sensible à ce mode d’expression (cf. François Chapon, Le Peintre et le livre, p. 25).


Mallarmé prévoyait pour cet ouvrage qui, à l’origine, devait s’intituler Le Tiroir de laque, une riche illustration, et il avait admirablement choisi ses illustrateurs : J.-L. Brown, Degas, Renoir, Berthe Morisot, peut-être aussi Monet. Brown devait faire la couverture, « d’après une des plus belles personnes de Paris », Degas sans doute une danseuse, pour illustrer les pages sur le ballet (mais nous n’avons rien de précis), Berthe Morisot « Le Nénuphar blanc » et Monet « La Gloire ». Tous se dérobèrent

 finalement, après des essais plus ou moins poussés, sauf Renoir : une belle eau-forte d’un nu opulent et à la chevelure ruisselante évoque en frontispice « Le Phénomène futur » (cf. Mallarmé, Correspondance, 1969, t. III, p. 10).


Un des 275 exemplaires sur hollande, second papier après 50 exemplaires sur japon.


Envoi autographe de l’auteur à Raymond Poincaré :


à Monsieur Poincaré,

Ancien Ministre de l’Instruction Publique.

Hommage

de

son reconnaissant et dévoué

Stéphane Mallarmé


Mallarmé lui offrit apparemment cet exemplaire après 1895, date à laquelle l’homme politique quitta son ministère. Avant de partir, Poincaré avait obtenu l’augmentation de l’indemnité annuelle accordée à l’écrivain.

To request a condition report for this lot, please email Benoit.Puttemans@sothebys.com


Pour un rapport de condition détaillé, n’hésitez pas à contacter : benoit.puttemans@sothebys.com