View full screen - View 1 of Lot 4. Statue en terre cuite Xipe Totec, Culture Aztèque, Classique Récent, 1350-1500 AP. J.-C. | Aztec Ceramic Standing figure of Xipe Totec, Postclassic, 1350-1500 AD.
4

Statue en terre cuite Xipe Totec, Culture Aztèque, Classique Récent, 1350-1500 AP. J.-C. | Aztec Ceramic Standing figure of Xipe Totec, Postclassic, 1350-1500 AD

Estimate:

20,000

to
- 30,000 EUR

Statue en terre cuite Xipe Totec, Culture Aztèque, Classique Récent, 1350-1500 AP. J.-C. | Aztec Ceramic Standing figure of Xipe Totec, Postclassic, 1350-1500 AD

Statue en terre cuite Xipe Totec, Culture Aztèque, Classique Récent, 1350-1500 AP. J.-C. | Aztec Ceramic Standing figure of Xipe Totec, Postclassic, 1350-1500 AD

Estimate:

20,000

to
- 30,000 EUR

Lot sold:

23,940

EUR

Statue en terre cuite Xipe Totec, Culture Aztèque, Classique Récent, 1350-1500 AP. J.-C.


haut. 74,5 cm ; 29 2/6 in


To request a Condition Report, please contact Pierre.mollfulleda@sothebys.com and simon.meynen@sothebys.com


Please note: Condition XVI of the Conditions of Business for Buyers (Online Only) is not applicable to this lot. (Veuillez noter que l'Article XVI des Conditions Générales de Vente applicables aux Acheteurs (Ventes Effectuées Exclusivement en Ligne) n'est pas applicable pour ce lot.)


(LE LOT EST VENDU TEL QUEL, DANS L'ÉTAT OU IL SE TROUVE AU MOMENT DE LA VENTE EN LIGNE. LE RAPPORT D'ÉTAT FOURNI EN LIGNE EST À TITRE INDICATIF UNIQUEMENT ET A POUR BUT D'AIDER À ÉVALUER L'ÉTAT DU LOT. LES IMAGES DU LOT FONT ÉGALEMENT PARTIE DU RAPPORT DE CONDITION FOURNI PAR SOTHEBY'S. TOUTE RÉFÉRENCE À L'ÉTAT DANS LE RAPPORT DE CONDITION EN LIGNE NE CONSTITUE PAS UNE DESCRIPTION COMPLÈTE DE L'ÉTAT. LE RAPPORT D'ÉTAT EN LIGNE PEUT DÉCRIRE CERTAINES IMPERFECTIONS DU LOT, VOUS DEVEZ CEPENDANT NOTER QUE LE LOT PEUT CONTENIR D'AUTRES DÉFAUTS QUE NE SONT PAS DÉCRITS DANS LE RAPPORT D'ÉTAT DU LOT OU QUI NE SONT PAS VISIBLES SUR LES IMAGES DU LOT LE RAPPORT D'ÉTAT EN LIGNE PEUT NE PAS DÉCRIRE TOUS LES DÉFAUTS D'UN LOT, TELS QUE LES RESTAURATIONS, DÉGRADATIONS, OU ADAPTIONS, CAR SOTHEBY'S N'EST PAS RESTAURATEUR OU CONSERVATEUR PROFESSIONNEL. LE RAPPORT D'ÉTAT EST UNE DESCRIPTION SUBJECTIVE ET QUALIFIÉE EFFECTUÉ PAR SOTHEBY'S (PAR EXEMPLE DES INFORMATIONS SUR LA COULEUR, LA CLARTÉ ET LE POIDS DE PIERRES SONT DES EXPOSÉS D'OPINION SEULEMENT ET NON DES EXPOSÉS DES FAITS EFFECTUÉS PAR SOTHEBY'S). VEUILLEZ ÉGALEMENT NOTER QUE NOUS NE GARANTISSONS PAS ET NE SOMMES PAS RESPONSABLES DES CERTIFICATS DE LABORATOIRES DE GEMMOLOGIE QUI PEUVENT ACCOMPAGNER DES LOTS. DE PLUS CERTAINES IMAGES FOURNIES EN LIGNE PEUVENT NE PAS REFLÉTER L'ÉTAT VÉRITABLE DU LOT (PAR EXEMPLE LES IMAGES EN LIGNE PEUVENT MONTRER DES COULEURS OU OMBRES QUI SONT DIFFÉRENTES DES VÉRITABLES COULEURS ET OMBRES D'UN LOT) C'EST POUR TOUTES CES RAISONS QUE LE RAPPORT DE CONDITION EN LIGNE N'EST PAS UNE ALTERNATIVE AUX CONSEILS PROFESSIONNELS, QUE VOUS POURRIEZ PRENDRE, CONCERNANT L'ÉTAT D'UN LOT. NOS FUTURS ACHETEURS DEVRAIENT SE RÉFÉRER AUX SECTIONS APPROPRIÉES DE NOTRE GUIDE D'ACHAT AUX ENCHÈRES QUI INCLUT DES INFORMATIONS IMPORTANTES SUR LE GENRE DE LOTS VENDUS DANS LA VENTE. NONOBSTANT LE RAPPORT DE CONDITION EN LIGNE OU TOUTES DISCUSSIONS À PROPOS D'UN LOT, TOUS LES LOTS SONT OFFERTS À LA VENTE « EN L'ÉTAT » CONFORMÉMENT À NOS CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTES (EN LIGNE UNIQUEMENT) )


The lot is sold in the condition it is in at the time of sale. The condition report is provided to assist you with assessing the condition of the lot and is for guidance only. Any reference to condition in the condition report for the lot does not amount to a full description of condition. The images of the lot form part of the condition report for the lot. Certain images of the lot provided online may not accurately reflect the actual condition of the lot. In particular, the online images may represent colors and shades which are different to the lot's actual color and shades. The condition report for the lot may make reference to particular imperfections of the lot but you should note that the lot may have other faults not expressly referred to in the condition report for the lot or shown in the online images of the lot. The condition report may not refer to all faults, restoration, alteration or adaptation. The condition report is a statement of opinion only. For that reason, the condition report is not an alternative to taking your own professional advice regarding the condition of the lot. NOTWITHSTANDING THIS ONLINE CONDITION REPORT OR ANY DISCUSSIONS CONCERNING A LOT, ALL LOTS ARE OFFERED AND SOLD "AS IS" IN ACCORDANCE WITH THE CONDITIONS OF SALE/BUSINESS APPLICABLE TO THE RESPECTIVE SALE.

Donna Jacobs Gallery, Ltd, Birmingham, Michigan
Collection privée américaine, Michigan, acquis en 1988
Collection privée américaine, acquis en 2005
Collection privée européenne

Les Aztèques avaient une divinité pour presque tous les aspects de la nature humaine. Leurs cultes se manifestaient principalement au travers de la sculpture en pierre des dieux et dans leur représentation sur la céramique. Ces sculptures étaient destinées au décor des temples ou à être exposées lors de cérémonies spécifiques.


Le concept de renaissance et de vie après la mort était profondément ancré dans la culture mésoaméricaine. A l'instar de Shiva redonnant la vie après la destruction dans le panthéon hindou, Xipe Totec est la divinité de la renaissance (le « seigneur écorché ») pour les Aztèques postclassiques. Xipe est personnifié par un serpent en pleine mue, tel le papillon renaissant de sa crisalide ou la graine germant hors de sa cosse. Xipe Totec était également la divinité patronne des orfèvres, renforçant la capacité de créer de l'art à partir de substances inertes.

Xipe Totec est la divinité la plus étroitement associée au cycle des récoltes. On a découvert que les prêtres du culte, pour s'investir du pouvoir de Xipe Totec revêtaient la peau écorchée de la victime d'un sacrifice. Les orfèvres quant à eux ornaient les statues de bijoux en or lors de fêtes agricoles telles que celle de Tlacaxipehualiztli, qui se tenaient pendant la saison des pluies.


Les sculptures de Xipe Totec adoptent une position caractéristique comme si la divinité était en transe avec les bras levés et les mains légèrement refermées comme sur cette figure. La tête est recouverte d'un masque avec des ouvertures montrant les yeux et la bouche. Son torse, ses jambes et ses bras sont recouverts d'une peau squameuse attachées par un pagne et des jambières comportant ici des ornements en saillie. Le dieu porte des sandales attachées avec des nœuds et des bandes de perles.


Pour quatre importantes figures en céramique de Xipe Totec, voir Moctezuma et Olguin, Aztecs, Royal Academy of London, 2002, p. 422, nos. 93-96 ; voir aussi p. 423, n° 99; et pour une figure en pierre assise de Xipe trouvée au début du 19e s. conserve aujourd'hui au Museum der Kulturen, Bâle, (IVb 647), voir p. 422, n° 92.


The concept of rebirth and renewal after death was deeply embedded in Mesoamerican culture. As Shiva brings life after destruction in the Hindu pantheon, Xipe Totec is the deity of rebirth ( our ‘flayed lord”) for the Postclassic Aztec. Xipe is epitomized by a snake shedding its skin, the butterfly born from a crystalis, a seed germinating from a pod. Xipe Totec was also the patron deity of goldsmiths, reinforcing the transformative power of creating beauty from inert substances.

The Aztec had a deity for nearly all aspects of human nature and sculpture representations of the gods in stone and ceramic were one of the primary tributes to the deities. The sculptures may have decorated temples and been displayed during specific ceremonies. Xipe Totec is most closely associated with agricultural renewal. It is believed that priests impersonated the deity by wearing the flayed skin of a sacrificial victim. Goldsmiths adorned figures with golden jewelry during agricultural festivals such as the Tlacaxipehualiztli, held during the rainy season.


Xipe Totec sculptures are characterized by the poised trance-like posture with arms raised and hands slightly cupped as on this figure. The head is covered in a face mask with openings showing the eyes and mouth. His torso, legs and arms are covered in the tufted skin, secured with a loincloth, and legbands with projecting ornaments; his wears sandals tied with bows and beads bands.


For four important ceramic figures of Xipe Totec, see Moctezuma and Olguin, Aztecs, Royal Academy of London, 2002, p. 422, nos. 93-96; see also p. 423, no. 99; and for the seated stone figure of Xipe found in the early 19th c. now in the Museum der Kulturen, Basel, (IVb 647), see p. 422, no. 92.