Sculpture : Afrique, Océanie, Amériques

Sculpture : Afrique, Océanie, Amériques

View full screen - View 1 of Lot 28. Masque Double Kpélié, Sénufo, Côte d'Ivoire | Kpélié Double mask, Senufo, Côte d'Ivoire.

Masque Double Kpélié, Sénufo, Côte d'Ivoire | Kpélié Double mask, Senufo, Côte d'Ivoire

Lot Closed

December 4, 03:29 PM GMT

Estimate

60,000 - 90,000 EUR

Lot Details

Description

Masque Double Kpélié, Sénufo, Côte d'Ivoire


haut. 27 cm ; 10 ½ in

Collection Josef Müller, Solothum, Suisse

Collection Edith Hafter, Solothum, Suisse

Collection privée, Suisse, acquis en 1998

Dalton Somaré, Milan, ca. 2012

Lucas Ratton, Paris

Collection privée française

Forster and Homberger, Die Kunst der Senufo aus Schweize Sammlungen, 1988, p. 40, n° 23
Somaré, Masks, 2012, p. 3, n° 35
Ratton, 49 scultures de Côte d'Ivoire, 2014, p. 26, n° 23
Gagliardi, Sénufo sans frontière. La dynamique des arts et des identités en Afrique de l'Ouest / Senufo Unbound, 2015, p. 157, n° 108
Hertault, Sénoufo, un art, une culture, 2018, pp. 40-41-42-43

La création des masques doubles Sénufo, dits Kpélié est en relation directe avec le culte des ancêtres pratiqué par les Sénufo dans le cadre des sociétés initiatiques Poro, institutions essentielles dans le système social Sénufo. La figuration de deux visages sculptés augmenté de la présence d’un petit personnage zoo-anthropomorphe sur son sommet sont deux éléments qui confèrent à cet objet sa grande rareté. Si les recherches récentes ont permis d’identifier des variantes stylistiques, et ainsi, d’attribuer la réalisation de certains masques à des sculpteurs navaga ou à des ateliers identifiés, certains aspects intrinsèques à leur contexte de création restent à être élucidés. Nous pouvons néanmoins affirmer avec certitude qu’un sculpteur de premier plan est à l’origine de la création de ce masque, comme en témoigne sa remarquable qualité d’exécution.


Si le registre stylistique des masques de danse kpélié laisse apparaître de nombreuses similitudes d’un masque à l’autre, leur examen attentif permet de constater la multitude de variantes subtiles qui existent, témoignant de l’originalité et de l’exceptionnelle maitrise de l’art de la sculpture sur bois par les Sénufo. L’examen des différents détails formels amène à ce même constat. Le nez, à la fois étroit et long, caractéristique de l’esthétique de ces masques kpélié, et dont l’arrête qui, à ses parties les plus saillantes apparaît rouge-orangé, s’aligne dans un mouvement longiligne et concave des deux visages. Ainsi, les différents éléments finement sculptés qui composent ce masque, associés au traitement des différents volumes créént une parfaite harmonie.