54
54
Vase
Culture Maya, Style Chocholá
Classique Récent, 550-950 AP. J.-C.
MAYA CARVED VESSEL, CHOCHOLÁ STYLE
Estimate
25,00035,000
JUMP TO LOT
54
Vase
Culture Maya, Style Chocholá
Classique Récent, 550-950 AP. J.-C.
MAYA CARVED VESSEL, CHOCHOLÁ STYLE
Estimate
25,00035,000
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Le Soleil de Nuit : Trésors Précolombiens d'une Grande Collection Française

|
Paris

Vase
Culture Maya, Style Chocholá
Classique Récent, 550-950 AP. J.-C.
MAYA CARVED VESSEL, CHOCHOLÁ STYLE

Provenance

Stendahl Galleries, Los Angeles 
Collection privée, États-Unis, acquis en 1970
Sotheby's, New York, 9 mai 2006, n° 224
Importante Collection privée française

Literature

Kerr (J.), mayavase.com, n° K8939
Tate (C.), “The Carved Ceramics Called Chochola”, in Fifth Palenque Round Table, 1985, p. 128, n° 6

Catalogue Note

La poterie de style Chocholá, nommée d'après la région occidentale du Yucatan d'où elle provient, est définie par une iconographie dense et animée, réalisée selon une technique particulière de sculpture dans de l'argile partiellement durcie. Ici, la figure du Dieu GI, entité ancestrale et surnaturelle associée au Soleil et comptant parmi les principales divinités de la Triade de Palenque, est représentée avec une pupille en volute caractéristique, un menton barbu, une grande boucle d'oreille en forme de coquillage, le corps ponctué de symboles divins. Il est assis devant un grand récipient dont s'échappent des volutes de fumée, soulignées par de délicates gouttelettes d'eau.

Sa longue coiffure striée et nouée dans le dos se prolonge vers l’arrière comme en contrepoids du mouvement vers l’avant formé par ses mains gracieusement articulées. Le glyphe primaire standard comprend la référence "son vase à boire" et le titre "ch'ok" (germe non mûr) suivis d'un titre d'artiste. Le texte est gravé à l'envers sur le bord du vase, suggérant que la scène dépeinte se déroule dans un royaume surnaturel. Il a été souligné que le texte glyphique se lit dans la bonne direction s’il est vu de l’intérieur du vase.

Voir Kerr, Maya Vase Book, 1990, p. 320-347, pour une communication de Grube à propos des vases de style Chocholá. Ce vase fut photographié et étudié en 1971 par le professeur Tomas Barthel (Allemagne), en correspondance avec Hasso von Winning (communication personnelle).

Chocholá style pottery, named for the Western region of the Yucatan where they developed, portrays lively, close-up imagery in the distinctive technique of carving into leather-hard clay. Here the aged supernatural figure of God GI, known as a Sun god and one of the main deities of the Palenque Triad is shown with diagnostic scrolled pupil, bearded chin, large shell earring and mirror god markings on his body. He sits before a large vessel with billowing smoke volutes highlighted by delicate water drops.

His long striated bound coiffure extends backward in counter balance to the forward gesture of his graceful and articulate hands. The Primary Standard glyphic text includes the reference 'his /her drinking vase', and the title 'ch'ok' (unripe sprout) followed by an artist title. The text is incised backwards on the rim, possibly reinforcing how the ritual scene is occurring in a supernatural realm. It has been noted that the glyphic text reads in the correct direction if viewed from the interior of the vessel.  

See Kerr, Maya Vase Book, 1990, pp. 320-347, for Grube's discussion of Chocholá style vases. The vessel was photographed and studied in 1971 by Prof. Tomas Barthel, Germany, in communication to Hasso von Winning (personal communication). 

Le Soleil de Nuit : Trésors Précolombiens d'une Grande Collection Française

|
Paris