46
46
Statue anthropomorphe en pierre
Culture Aztèque, Vallée de Mexico
1300-1521 AP. J.-C.
AZTEC STONE STANDING FIGURE
Estimate
60,00080,000
JUMP TO LOT
46
Statue anthropomorphe en pierre
Culture Aztèque, Vallée de Mexico
1300-1521 AP. J.-C.
AZTEC STONE STANDING FIGURE
Estimate
60,00080,000
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Le Soleil de Nuit : Trésors Précolombiens d'une Grande Collection Française

|
Paris

Statue anthropomorphe en pierre
Culture Aztèque, Vallée de Mexico
1300-1521 AP. J.-C.
AZTEC STONE STANDING FIGURE

Provenance

Collection privée, Mexique, avant 1929
Collection Eugène Pépin (1887-1988), Paris
Collection Gérald Berjonneau, Paris
de Quay-Lombrail, Drouot Montaigne, Paris, 7 décembre 1995, n° 44
Collection privée, Paris
Gaia, Paris, 4 décembre 2007, n° 387
Importante Collection privée française

Exhibited

Genève, Musée Rath, Mexique, terre des dieux : Trésors de l'art précolombien, 8 octobre 1998 - 24 janvier 1999

Literature

Aveleyra (L.) et Pina Chan (R.), L'art précolombien : Olmèque - Maya - Aztèque, 1978, p. 309
Archéologia, n° 203, mai 1985, p. 37
Musée Rath, Mexique, terre des dieux : Trésors de l'art précolombien, 1998, p. 247, n° 277

Catalogue Note

Gardien de pierre placé à l’entrée des temples, cette statue de l’ancienne collection Pépin illustre prodigieusement la majesté de l’art Aztèque. D’un hiératisme saisissant, le personnage debout, torse nu et simplement vêtu du traditionnel pagne maxtlatl, apparaît solidement campé sur ses jambes légèrement fléchies. Le visage surdimensionné amplifie l’impression de sérénité conférée par les traits légèrement marqués, caractéristiques de l’art Aztèque : nez aquilin, bouche entrouverte et imposantes oreilles rectangulaires.

Les statues porte-étendards étaient placées à l’extérieur des temples pour personnifier des soldats de pierre et ainsi protéger les Dieux. Il est désormais admis que les étendards qu’ils portaient étaient à l’image du Dieu qu’ils protégeaient. Symbolisant la puissance de l’empire aztèque, cette œuvre s’affirme comme l’une des plus imposantes de son corpus.

Pour d’autres statues en pierre porte-étendard et, en particulier une collectée avant 1881, voir Moctezuma et Olgin, Aztecs, 2002, p. 409-410, fig. 33, 35 et 37.

 

A stone guardian placed at the entrance to the temples, this statue, formerly in the Pépin collection, is a breath-taking illustration of the majesty of Aztec art. Striking in its hieraticism, the standing figure, bare-chested and simply dressed in the traditional maxtlatl loincloth, appears firmly placed on his slightly bent legs. The oversized face enhances the feeling of serenity conferred by the lightly marked features characteristic of Aztec art: an aquiline nose, a half-opened mouth, and sizeable rectangular ears.

The standard-bearing statues were placed outside the temples as stone soldiers who were there to protect the Gods. It is now accepted that the standards they carried were in the image of the God they were protecting. A symbol of the power of the Aztec empire, this piece is one of the most imposing of its corpus.

For other stone figures of standard-bearers, one collected before 1881, see Moctezuma and Olgin, Aztecs, 2002, pp. 409-410, figs. 33, 35 and 37.

Le Soleil de Nuit : Trésors Précolombiens d'une Grande Collection Française

|
Paris