66
66
Zola, Émile
CHRONIQUE HEBDOMADAIRE. CONFIDENCES D’UNE CURIEUSE VII. MANUSCRIT AUTOGRAPHE. [VERS LE 7 MAI 1865.]
Estimate
3,0005,000
JUMP TO LOT
66
Zola, Émile
CHRONIQUE HEBDOMADAIRE. CONFIDENCES D’UNE CURIEUSE VII. MANUSCRIT AUTOGRAPHE. [VERS LE 7 MAI 1865.]
Estimate
3,0005,000
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Livres et Manuscrits

|
Paris

Zola, Émile
CHRONIQUE HEBDOMADAIRE. CONFIDENCES D’UNE CURIEUSE VII. MANUSCRIT AUTOGRAPHE. [VERS LE 7 MAI 1865.]
7 p. ½ petit in-4 (185 x 230 mm), à l'encre noire avec quelques ratures et corrections.
Déchirure à la pliure centrale de la dernière page.

À propos des femmes, d'Alexandre Dumas et de l'Académie des Jeux floraux.

La curieuse s’amuse. Pour chaque fruit et légume, elle trouve une métaphore correspondant aux différents types de femmes : "L’asperge est une jeune personne distinguée, à la saveur étrange, moitié sucre moitié fiel, que l’on adore ou que l’on déteste. Elle est généralement adorée". 
Elle dresse ensuite un portrait bien triste des femmes jeunes et belles au printemps qui se brûlent les ailes : "L’hiver prochain elles seront tristes et vieilles".

Il est question ensuite de la tragédienne italienne Mme Ristori et d’Alexandre Dumas qui "emportera son jeu de cartes au grand théâtre parisien, et y fera des tours d’adresse, au lieu d’y lire une conférence, ce qui sera beaucoup plus divertissant pour le public" et de l’Académie des Jeux floraux.

Référence : publié dans Le Courrier du Monde vers le 7 mai 1865, voir H. Mitterand et H. Suwala, Émile Zola journaliste, bibliographie, p. 46.


Read Condition Report Read Condition Report

Livres et Manuscrits

|
Paris