61
61
Zola, Émile
CHRONIQUE HEBDOMADAIRE. CONFIDENCES D’UNE CURIEUSE, II. MANUSCRIT AUTOGRAPHE. [VERS LE 26 MARS 1865.]
Estimate
4,0006,000
JUMP TO LOT
61
Zola, Émile
CHRONIQUE HEBDOMADAIRE. CONFIDENCES D’UNE CURIEUSE, II. MANUSCRIT AUTOGRAPHE. [VERS LE 26 MARS 1865.]
Estimate
4,0006,000
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Livres et Manuscrits

|
Paris

Zola, Émile
CHRONIQUE HEBDOMADAIRE. CONFIDENCES D’UNE CURIEUSE, II. MANUSCRIT AUTOGRAPHE. [VERS LE 26 MARS 1865.]
9 p. ½ (185 x 230 mm), à l'encre noire, ratures et corrections.
Infime déchirure à la pliure du dernier feuillet, sans atteinte au texte.

La course aux voix pour l'Académie. Les préparatifs du Salon.
"J’écoute aux portes et je vous conte à l’oreille les secrets que j’ai surpris".

La narratrice annonce la démission des quatre saisons qui ont décidé de ne se présenter aux hommes que lorsque ça les arrange. Elle s’adresse au Printemps qui lui répond : "La terre n’est pas amusante, tu le sais, et je n’ai que faire d’y aller risquer le peu de gaité qui me reste". Revenue sur terre, elle passe par Paris et s’arrête sur les Champs-Élysées, où elle observe les peintres dont deux spécialement qui se haïssent : un néo-classique et un réaliste.
Elle croise ensuite Janin, Camille Doucet, Autran et Prévost-Paradol en pleines visites pour solliciter des voix à leur élection à l’Académie et propose un seul et même fiacre pour les mener vers leurs visites communes. "On assure que le fiacre continuera à se promener dans Paris jusqu’au 6 avril, jour de l’élection. Vous savez que le ciel a besoin de deux immortels". Le 6 avril 1865, Camille Doucet fut élu à l’Académie en remplacement d’Alfred de Vigny et Lucien-Anatole Prévost-Paradol en remplacement d’Ampère.

Référence : publié dans Le Courrier du Monde vers le 26 mars 1865, voir H. Mitterand et H. Suwala, Émile Zola journaliste, bibliographie, p. 46.


Read Condition Report Read Condition Report

Livres et Manuscrits

|
Paris