58
58
Verlaine, Paul
ONZE JOURS EN BELGIQUE. MANUSCRIT AUTOGRAPHE SIGNÉ. [AVRIL 1893.]
Estimate
8,00012,000
JUMP TO LOT
58
Verlaine, Paul
ONZE JOURS EN BELGIQUE. MANUSCRIT AUTOGRAPHE SIGNÉ. [AVRIL 1893.]
Estimate
8,00012,000
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Livres et Manuscrits

|
Paris

Verlaine, Paul
ONZE JOURS EN BELGIQUE. MANUSCRIT AUTOGRAPHE SIGNÉ. [AVRIL 1893.]
5 p. ½ in-4 (281 x 190 mm) sur 6 feuillets. Signé "Paul Verlaine".
Quelques ratures et corrections.

Les impressions de Verlaine sur la Belgique, après une tournée de conférences données du 26 février au 10 mars 1893.

Se qualifiant de "pur artiste", éloigné des troubles agitant la Belgique [à la suite de la grève générale déclenchée par le parti ouvrier belge en avril 1893 en raison du suffrage universel rejeté par le Parlement], Verlaine donne ses impressions sur les différentes villes visitées : Charleroi, qui lui permet de citer un poème composé en 1872 ; Bruxelles dont il décrit le "babélique" Palais de Justice et où il prononça sa conférence dans une chambre de correctionnelle ; Gand, belle ville fortement flamande ; Anvers, tristement démolie au profit de stupides maisons stuquées à l’anglaise ; Liège qui n’a pas changée depuis son séjour en 1873 ; et enfin Bruges aux carillons si doux et déjà chantés par Victor Hugo (dont il cite deux vers).
Le texte se termine par un amusant distique que Verlaine a inscrit sur l’album d’une dame : "On fait de la dentelle à Bruges / Mais on fait risette à Paris".

Ce texte fut publié dans le Supplément littéraire du Figaro le 6 mai 1893.


Read Condition Report Read Condition Report

Livres et Manuscrits

|
Paris