183
183
Réage, Pauline
HISTOIRE D’O. SCEAUX, JEAN-JACQUES PAUVERT, 1954.
Estimate
6,0008,000
JUMP TO LOT
183
Réage, Pauline
HISTOIRE D’O. SCEAUX, JEAN-JACQUES PAUVERT, 1954.
Estimate
6,0008,000
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Livres et Manuscrits

|
Paris

Réage, Pauline
HISTOIRE D’O. SCEAUX, JEAN-JACQUES PAUVERT, 1954.
Exemplaire de tête, avec envoi, dans une reliure parlante de Georges Leroux, datée 1975.

In-8 (184 x 1110 mm). Demi-box bois-de-rose à bandes, plats de papier guilloché vieux rose, ornés au centre d’un motif circulaire figurant un O (nom de l'héroïne) de maroquin gaufré or, traversé d’une barre de maroquin gaufré argent, et garni d’une résille noire à motif floral empruntée à la lingerie féminine sur un cercle de box rose, dos lisse avec titre au palladium répété et inversé de part et d’autre d’un "O" central traité en or en relief, qui rappelle les anneaux portés par l’héroïne, tranches dorées sur témoins, couverture jonquille et dos (Leroux, 1975).
Papier des plats à peine blanchi par endroits.

ÉDITION ORIGINALE, non mise dans le commerce.

Un des 20 (ou 25 ?) exemplaires tête sur Arches (n° XVII), avec la vignette gravée à l'eau-forte par Hans Bellmer, tirée en sanguine.

Envoi autographe signé : "À Hubert Morent, avec beaucoup de sympathie, Pauline Réage", sur le faux-titre à l'encre noire.

Ce roman, qui fit scandale à sa sortie, s'inspire de la passion que l'auteur vécut avec Jean Paulhan. Ne pouvant éditer ce texte lui-même chez Gallimard, Paulhan apporta le manuscrit d'une dame de sa connaissance" à Jean-Jacques Pauvert. À sa sortie, en juin 1954, l'accueil de la presse fut plus que confidentiel. Seuls deux articles élogieux parurent : l'un de Georges Bataille "Le Paradoxe de l'érotisme" dans la N.R.F. et l'autre de Pieyre de Mandiargues "Les Fers, le feu, la nuit de l'âme" dans Critique. Le livre se vendait mal. Nombreux étaient ceux qui comme Camus refusèrent de croire qu'il fut l'oeuvre d'une femme. Lu par les femmes tout d'abord, Histoire d'O eut de plus en plus de succès. Il fut traduit aux États-Unis puis dans le monde entier pour devenir un véritable best seller, le premier de son jeune éditeur Jean-Jacques Pauvert. Cette histoire d'amour fou et d'abandon total sera décrite par son auteur, près d'un demi-siècle plus tard, comme "une destruction dans la joie".


Read Condition Report Read Condition Report

Livres et Manuscrits

|
Paris