64
64
Masque, Guéré, Côte d'Ivoire
GUERE MASK, CÔTE D'IVOIRE 
JUMP TO LOT
64
Masque, Guéré, Côte d'Ivoire
GUERE MASK, CÔTE D'IVOIRE 
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Collection Marceau Rivière

|
Paris

Masque, Guéré, Côte d'Ivoire
GUERE MASK, CÔTE D'IVOIRE 

Provenance

Collection Marceau Rivière, Paris, acquis ca. 1970

Exhibited

Thouars, Bibliothèque municipale de Thouars, Exposition d’Art Africain, 13 - 16 avril 1979
Nîmes, Chapelle des Jésuites, Masques d'Afrique, mai 1986
Paris, Ecole Supérieure Internationale d'Art et de Gestion, Art Africain, 23 avril - 3 mai 1991
Paris, Musée Dapper, Formes et Couleurs. Sculptures de l'Afrique Noire, 1er avril - 15 septembre 1993
La Flèche, Château de Carmes, Arts premiers de Côte d'Ivoire, 11 janvier - 3 mars 1997 / Nogent-le-Rotrou, Musée municipal du Château Saint-Jean, 8 mars - 28 avril 1997
Le Mans, Carré Plantagenêt, musée d'archéologie et d'histoire, Masques d'Afrique, 12 mai - 29 août 2010

Literature

Rivière, Les chefs-d'œuvre africains des collections privées françaises, 1975, p. 47
Rivière, Exposition d’Art Africain, 1979, n° 16
Bastin, Introduction aux Arts d'Afrique Noire, 1984, p. 148-149 et 408, n° 124
Rivière, Masques d'Afrique, 1986, p. 15
Rivière et Lehuard, Art Africain, 1991, n° 16
Falgayrettes-Leveau, Formes et Couleurs. Sculptures de l'Afrique Noire, 1993, p. 56
Boyer, Girard et Rivière, Arts premiers de Côte d'Ivoire, 1997, p. 62, 65 et 129, n° 50
Joubert et Rivière, Masques d'Afrique, 2010, p. 25, 90 et couverture, n° 18

Catalogue Note

S’imposant comme l’un des plus accomplis de son corpus, le masque Guéré de la Collection Marceau Rivière traduit magistralement l’esthétique de la force inhérente à cet ensemble. A la puissance expressive des traits du visage répond l’impressionnante accumulation de matières qui le cernent étroitement. Les cloches en laiton qui ponctuent le dense collier composé de cheveux, de fibres végétales et de fers rituels, permettent d’identifier cette œuvre au sein du très complexe ensemble des masques Guéré soit comme un masque chanteur (ble gla), soit comme un masque griot (kpepo gla). Ces deux masques, féminins - comme l’indiquent les yeux en coque étroitement fendus et les traces du kaolin qui les fardait -, sont les plus rares de cet ensemble (cf. Harter, « les masques Wè » in Barbier, Arts de la Côte d’Ivoire, 1993, p. 184-221). « Les griots, qui symbolisent la beauté, se sont emparés de cette sculpture. [Il] précède toujours l’arrivée du « Grand Masque » […]. Il devine les pensées grâce à sa clairvoyance » (Harter, idem, p. 210). Cette esthétique puissante, qui préside à son efficience et se traduit dans l’expressionnisme incisif de la sculpture, redouble dans l’impact pictural des aplats chromatiques. La patine profonde atteste sa grande ancienneté.  

Acclaimed as one of the most accomplished among the corpus, Marceau Rivière's Guere mask masterfully conveys the aesthetics of strength intrinsic to this ensemble. The expressive force of its facial features finds an echo in the impressive accumulation of materials that encircle them. The brass bells that punctuate the dense necklace made from hair, plant fibres and ritual irons make it possible to identify this work within the very complex set of Guere masks, either as a singer mask (ble gla) or as a griot mask (kpepo gla). These two feminine masks can be identified by the finely slit inset eyes and the traces of kaolin that adorned them – this type is the rarest within this ensemble (cf. Harter, « les masques Wè » in Barbier, Arts de la Côte d’Ivoire, 1993, p. 184-221). "The griots, who symbolize beauty, seized hold of this sculpture. [It] always precedes the arrival of the "Grand Mask" [...]. It divines thoughts using its clairvoyance” (Harter, ibid, p. 210). The powerful aesthetic is heightened through the pictorial impact of chromatic planes. The deep patina reveals its great antiquity.

Collection Marceau Rivière

|
Paris