142
JUMP TO LOT
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Bibliothèque Jean-François Chaponnière : Une collection Genevoise

|
Paris

Lucrèce
DE RERUM NATURA. VENISE, ALDE, 1515.
In-8 (166 x 95 mm). Maroquin havane, large quadrilobe central flanqué de fers feuillagés inscrit dans une bordure d’entrelacs géométriques, nom de l’auteur et ex-libris dorés sur le plat supérieur, devise dorée sur le plat inférieur : "Portio mea domine sit in terra viventium", dos à 5 nerfs orné, tranches dorées (Reliure de l’époque par Jean Picard).
Rousseurs aux premiers feuillets. Dos anciennement refait, mors et coiffes discrètement restaurés. Coloris de la marque des Alde probablement rehaussé ultérieurement.

Précieux exemplaire provenant de la collection d’éditions aldines de Jean Grolier (1479-1565), relié par Jean Picard.

L’exemplaire d’Antoine-Augustin Renouard et du bibliophile suédois Thore Virgin.

Seconde édition aldine, "bien supérieure" selon Renouard à la rare première édition de 1500, revue par Jer. Avancio, "éditeur plus zélé qu’habile". Révisée par Andrea Navagero, cette édition, à l’instar de la première, est dédiée à Alberto III Pio, prince de Carpi, dont Alde avait été le précepteur. Exemplaire avec la marque d’Alde rehaussée en bleu et les lettrines en or.

"Jean Grolier est la figure emblématique de l’amateur de reliures, toutes périodes confondues, et si son intérêt premier allait au contenu de ses livres, c’est aux luxueuses couvrures dont il prit toujours grand soin de les protéger qu’il doit son exceptionnelle postérité. On le considère même comme l’initiateur en France de la reliure à grand décor, sa bibliothèque offrant en l’espèce un panorama unique des créations parisiennes de la Renaissance" (F. Le Bars, Jean Grolier à la Bibliothèque nationale de France..., p. 6).

L’éminent bibliophile et puissant financier, trésorier du roi, posséda trois bibliothèques successives. La première, composée lors de son séjour à Milan alors qu’il occupait la charge de trésorier général du duché de Milan, comptait essentiellement des reliures milanaises. La deuxième a été formée dans les années 1520 et jusque vers 1533, date à laquelle il est emprisonné au Châtelet pour malversations financières. De cette bibliothèque seule une vingtaine de volumes sont à ce jour connus. En 1538, libéré, Grolier s’attela à sa troisième bibliothèque, de laquelle provient cet exemplaire et dont environ 400 volumes ont été recensés.
Plus de la moitié ont été reliés "l’atelier aux entrelacs" dont la direction fut longtemps donnée au relieur du roi Claude Picques. Des études récentes en attribuent aujourd’hui la direction, avec quasi-certitude à Jean Picard, librairie et relieur. Ce dernier était aussi l’agent parisien de Gian Francesco Torresano, gendre d'Alde Manuce et directeur des presses aldines à Venise. Torresano avait mis à sa disposition une boutique, rue Saint-Jacques, à l'enseigne de l'Ancre et du Dauphin, dont Grolier assurait le soutien financier. Ces liens étroits entre le relieur et le bibliophile explique que ce dernier possédait de nombreuses éditions aldines.

Jean Picard fut le relieur favori de Grolier de 1540 en 1547, date à laquelle il fut remplacé par Gomar Estienne. Il relia pour son illustre mécène de très nombreux ouvrages parmi lesquels on dénombre plus de 130 éditions sorties des presses aldines.

Provenance : Antoine-Augustin Renouard (exemplaire cité dans ses Annales de l’imprimerie des Aldes; n° 1051 de la vente de sa bibliothèque en 1854 "dos refait"). – Paul Hirsch. – Thore Virgin (ex-libris poussé au contreplat et cachet "Bibliotheca Qvarnforsiana"). – Rolf Wistrand.

Référence : Renouard, 74 n° 11. – Austin 1971, n° 306. -- Hobson, p. 225. -- F. Le Bars. Jean Grolier à la Bibliothèque nationale de France. 50 reliures de la Réserve des livres rares… The Grolier Club of the City of New York, Paris, 2012.

Voir lot 238 pour une autre reliure de Grolier.


Read Condition Report Read Condition Report

Bibliothèque Jean-François Chaponnière : Une collection Genevoise

|
Paris