80
80
Flaubert, Gustave
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À ERNEST FEYDEAU, [CROISSET, APRÈS LE 5 OCTOBRE 1860]
Estimate
3,0004,000
LOT SOLD. 3,125 EUR
JUMP TO LOT
80
Flaubert, Gustave
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À ERNEST FEYDEAU, [CROISSET, APRÈS LE 5 OCTOBRE 1860]
Estimate
3,0004,000
LOT SOLD. 3,125 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Bibliothèque R. & B. L. VII, XIXe siècle (1840–1898). Éditions originales – Revues – Lettres et manuscrits autographes

|
Paris

Flaubert, Gustave
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À ERNEST FEYDEAU, [CROISSET, APRÈS LE 5 OCTOBRE 1860]
4 pages in-8 (204 x 133) à l’encre brune sur un bifeuillet de papier bleu vergé, sous chemise demi-maroquin noir moderne.

Lettre amicale, écrite avec une entière liberté d’esprit et de style.

Il évoque le voyage de Feydeau en Algérie, puis lui fait part de ses lectures qui doivent lui servir pour son roman [Salammbô] : “Je me réjouis, je me délecte, je m’enivre avec la littérature ecclésiastique. As-tu lu la dernière publication de N.S.P. où il fulmine contre les littératures obscènes ! et les maisons de débauche : Est-ce beau ! Depuis longtemps je ne m’étais repassé par le bec un morceau de si haut goût. Mes lectures alternant entre la Mischna, Sogomènes, Cedrenus, etc. Mais j’ai bientôt fini, Dieu merci ! je crois que mon éternel bouquinage va cesser. Quant à la copie, j’écris les 3 dernières pages du IXe chapitre ? Après quoi, j’entre dans les endroits où mon héros entre dans mon héroïne. Je reste comme Job sur son fumier à gratter ma vermine, à retourner mes phrases, je fume pipe sur pipe, je regarde mon feu brûler, je gueule comme un énergumène, je bois des potées d’eau, je me désole tous les matins et je m’enthousiasme tous les soirs, puis je me couche et cela recommence.”.

Père du célèbre auteur de boulevard Georges Feydeau, Ernest Feydeau (1821-1873) était coulissier à la Bourse et passionné de littérature. Flaubert et lui s’étaient connus en 1856. Leur importante correspondance, témoigne de leur complicité littéraire et de leur profonde amitié. Flaubert fit souvent appel à lui pour la correction de certaines de ses œuvres. Leur entente se gâta cependant lorsque Feydeau, pour des besoins d’argent, se lança dans une littérature que Flaubert jugea licencieuse.

Correspondance, éd. J. Bruneau, Pléiade, 1991, t. III, p. 119-120.


Read Condition Report Read Condition Report

Bibliothèque R. & B. L. VII, XIXe siècle (1840–1898). Éditions originales – Revues – Lettres et manuscrits autographes

|
Paris