259
259
Verlaine, Paul
LES AMIES. SONNETS PAR LE LICENCIÉ PABLO DE HERLAGNEZ. SÉGOVIE [BRUXELLES, POULET-MALASSIS], 1868.
Estimate
25,00030,000
LOT SOLD. 31,250 EUR
JUMP TO LOT
259
Verlaine, Paul
LES AMIES. SONNETS PAR LE LICENCIÉ PABLO DE HERLAGNEZ. SÉGOVIE [BRUXELLES, POULET-MALASSIS], 1868.
Estimate
25,00030,000
LOT SOLD. 31,250 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Bibliothèque R. & B. L. VII, XIXe siècle (1840–1898). Éditions originales – Revues – Lettres et manuscrits autographes

|
Paris

Verlaine, Paul
LES AMIES. SONNETS PAR LE LICENCIÉ PABLO DE HERLAGNEZ. SÉGOVIE [BRUXELLES, POULET-MALASSIS], 1868.
Plaquette petit in-12, maroquin turquoise, janséniste, doublure de maroquin lilas, encadrement intérieur d’un triple filet doré et d’une dentelle florale dorée et mosaïquée, gardes de soie brochée, doubles gardes de papier marbré, tranches dorées, non rogné, boîte-étui (Marius Michel).

Édition originale, d’une grande rareté, tirée à 50 exemplaires.

Ce recueil publié sous le manteau dévoile six sonnets composés dans la jeunesse de Verlaine, évoquant des scènes d’amour saphique : Sur le balcon, Pensionnaires, Per amica silentia, Printemps, Été et Sappho. Ceux-ci seront repris dans Parallèlement en 1889.

C’est, au fond, un exercice d’école sur le thème du lesbianisme que les Fleurs du mal, – révélées, elles aussi, par Poulet-Malassis – venaient de mettre à la mode chez les jeunes poètes de l’époque (Dictionnaire des œuvres érotiques, p. 16).

Une partie des exemplaires expédiés en France furent d’abord saisis à la frontière, puis, par un bien heureux hasard, ont échappé à la vigilance des autorités et renvoyés à Bruxelles chez Poulet-Malassis.

Exceptionnel exemplaire, sur papier de Hollande, contenant un manuscrit de cinq des poèmes de la main de Verlaine.

Il s’agit d’une copie autographe des cinq premiers sonnets, celui de Sappho ne s’y trouvant pas. Chacune des cinq pages manuscrites a été montée en regard du poème imprimé correspondant.

Dans une lettre autographe jointe à cet exemplaire (une page in-8, à en tête de la société Les Amis de Paul Verlaine, le 28 avril 1911), le journaliste Edmond Lepelletier (1846-1913), qui fut le meilleur ami du poète durant plus de 35 ans, assure garantir l’authenticité de ces sonnets manuscrits en expliquant qu’ils ont été recopiés [par Verlaine] de sa plus belle écriture bureaucratique ; et ajoute que ces pièces ne sont pas signées [...] puisque c’était une copie faite pour moi par Verlaine en vacances.

Une comparaison attentive entre ces pièces et le manuscrit autographe conservé à la Fondation Martin Bodmer à Genève, considéré comme le manuscrit qui a servi à l’impression de la première édition des Amies, confirme que celles-ci sont bien de la main du poète.

Parfaite reliure doublée de Marius Michel, avec une remarquable garde de soie brochée à la plume de paon.

Le relieur a également employé cette soie brochée, mais dans des teintes différentes, pour confectionner les gardes de l’exemplaire d’Amour (1888) de Verlaine provenant des collections Louis Barthou, Laurent Meeûs et Raoul Simonson (voir le cat. I, 2013, n° 299).

De la bibliothèque Louis Barthou (II, 1935, n° 893). Cité par Carteret, t. II, p. 415.


Read Condition Report Read Condition Report

Bibliothèque R. & B. L. VII, XIXe siècle (1840–1898). Éditions originales – Revues – Lettres et manuscrits autographes

|
Paris