240
240
Rimbaud, Arthur
LETTRE AUTOGRAPHE À SA SŒUR ISABELLE, SIGNÉE RD, DATÉE MARSEILLE 29 JUIN .
Estimate
50,00060,000
LOT SOLD. 62,500 EUR
JUMP TO LOT
240
Rimbaud, Arthur
LETTRE AUTOGRAPHE À SA SŒUR ISABELLE, SIGNÉE RD, DATÉE MARSEILLE 29 JUIN .
Estimate
50,00060,000
LOT SOLD. 62,500 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Bibliothèque R. & B. L. VII, XIXe siècle (1840–1898). Éditions originales – Revues – Lettres et manuscrits autographes

|
Paris

Rimbaud, Arthur
LETTRE AUTOGRAPHE À SA SŒUR ISABELLE, SIGNÉE RD, DATÉE MARSEILLE 29 JUIN .
Importante lettre, écrite un mois après l’amputation, et dans laquelle Rimbaud, tout en donnant des nouvelles de sa jambe, exprime longuement sa hantise du service militaire.

Il a bien reçu sa lettre du 26 juin, mais pas une autre, qui doit avoir disparu. Il pense qu’il s’agit d’une lettre de Dimitri Righas (qui sera retrouvée, et dont le texte nous est connu : voir Pléiade, p. 686) et explique : C’est un Grec résidant au Harar et que j’avais chargé de quelques affaires.

Rimbaud en vient à son obsession du service militaire : qu’elles continuent leur enquête, mais : je crains les pièges et je n’ai nullement envie de rentrer chez vous à présent, malgré les assurances qu’on pourrait vous donner.

Sa santé ? On l’a amputé il y a un mois (le 27 mai), et il ne peut encore bouger : je suis tout à fait immobile et je ne sais pas faire un pas. Il constate que sa jambe s’est cicatrisée assez vite, ce qui [lui] donne à pensée [sic] que cette amputation pouvait être évitée. Il pourrait certes facilement sortir de l’hôpital sous peu : Mais quoi faire ? impossible de faire un pas ! Il passe toute la journée assis sur une chaise, sans pouvoir se servir de béquilles. Je vais me faire faire une jambe de bois pour commencer. Il explique comment s’en servir, mais est désabusé : D’ici là peut-être m’arrivera-t-il un nouveau malheur. Son désespoir est tel qu’il ajoute sombrement : Mais cette fois-là je saurais vite me débarrasser de cette misérable existence.

Une seconde fois, la perspective du service militaire revient le torturer : on ne doit pas lui écrire souvent, car il n’est pas bon que mon nom soit remarqué aux postes de Roches et d’Attigny. C’est de là que vient le danger [...] Ne mettez pas Arthur, écrivez Rimbaud tout seul. Qu’on le renseigne vite sur ce que lui veut l’autorité militaire, et en cas de poursuite, quelle est la pénalité encourue ? Il termine par une menace : Mais alors j’aurais vite fait ici de prendre le bateau.

La lettre porte le chiffre 109, en haut au crayon rouge.

De la collection baronne Alexandrine de Rothschild (29 mai 1968, n° 94).

Correspondance, éd. J.-J. Lefrère, Fayard, 2007, p. 902 ; Œuvres complètes, éd. André Guyaux, Pléiade, 2009, p. 778-779.

Minime déchirure sans manque à une pliure.


Read Condition Report Read Condition Report

Bibliothèque R. & B. L. VII, XIXe siècle (1840–1898). Éditions originales – Revues – Lettres et manuscrits autographes

|
Paris