203
203
Nerval, Gérard de
SCÈNES DE LA VIE ORIENTALE. LES FEMMES DU CAIRE. PARIS, FERNAND SARTORIUS, 1848.
Estimate
10,00012,000
JUMP TO LOT
203
Nerval, Gérard de
SCÈNES DE LA VIE ORIENTALE. LES FEMMES DU CAIRE. PARIS, FERNAND SARTORIUS, 1848.
Estimate
10,00012,000
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Bibliothèque R. & B. L. VII, XIXe siècle (1840–1898). Éditions originales – Revues – Lettres et manuscrits autographes

|
Paris

Nerval, Gérard de
SCÈNES DE LA VIE ORIENTALE. LES FEMMES DU CAIRE. PARIS, FERNAND SARTORIUS, 1848.
In-8, demi-maroquin brun à long grain avec coins, filet doré, dos orné de caissons dorés et mosaïqués, non rogné, couverture et dos (Stroobants). — Scènes de la vie orientale. I. Les Femmes du Caire. – II. Les Femmes du Liban. Paris, Hippolyte Souverain, 1850. 2 volumes in-8 maroquin vert à long grain, décor de filets dorés droits et courbes, gros fers rocaille, dos orné, bordure intérieure, doublure et gardes de soie moirée saumon, tranches dorées, non rogné, couverture, étui (G. Mercier rel. 1939 / E. & A. Maylander dor. 1943).

        Ensemble 3 volumes.

Éditions originales.

Gérard de Nerval entreprit en janvier-décembre 1843 un voyage en Orient, au cours duquel il visita Alexandrie, Le Caire, Beyrouth, Chypre, Rhodes, Smyrne, Constantinople, Malte et Naples. Dans une lettre adressée au docteur Étienne Labrunie le 25 décembre 1842, il avait ainsi exprimé son besoin d’évasion : L’hiver dernier a été pour moi déplorable, l’abattement m’ôtait les forces, l’ennui du peu que je faisais me gagnait de plus en plus et le sentiment de ne pouvoir exciter que la pitié à la suite de ma terrible maladie m’ôtait même le plaisir de la société. Il fallait sortir de là par une grande entreprise qui effaçât le souvenir de tout cela.

Le premier volume, de première émission à la date de 1848, est de toute rareté : mis en vente pendant les journées révolutionnaires, il passa complètement inaperçu. Juste après ces mêmes événements, Sartorius fit aussi paraître, avec le même insuccès, Les Femmes du Liban.

Par la suite, l’éditeur Souverain racheta le stock d’invendus des deux volumes et remit en vente l’édition en 1850 avec des titres de relais.

Superbes exemplaires, parfaitement reliés, avec leurs couvertures à l’état de neuf.

Des bibliothèques Victor Mercier (I, 1937, n° 207 pour Les Femmes du Caire de 1838), Laurent Meeûs (n° 1369-1370), et Raoul Simonson,


Read Condition Report Read Condition Report

Bibliothèque R. & B. L. VII, XIXe siècle (1840–1898). Éditions originales – Revues – Lettres et manuscrits autographes

|
Paris