114
114
Proust, Marcel
UNE "ÉTUDE" SUR MONTESQUIOU. FRAGMENT AUTOGRAPHE. [VERS MARS-MAI 1904.]
Estimate
3,0005,000
LOT SOLD. 6,875 EUR
JUMP TO LOT
114
Proust, Marcel
UNE "ÉTUDE" SUR MONTESQUIOU. FRAGMENT AUTOGRAPHE. [VERS MARS-MAI 1904.]
Estimate
3,0005,000
LOT SOLD. 6,875 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Livres et Manuscrits

|
Paris

Proust, Marcel
UNE "ÉTUDE" SUR MONTESQUIOU. FRAGMENT AUTOGRAPHE. [VERS MARS-MAI 1904.]
Une page in-12 (113 x 174 mm). Papier vergé au filigrane “[Waterf]ord”, bordure de deuil au verso.

Texte inédit relatif au brouillon du pastiche de Saint-Simon moquant Montesquiou.

L’auteur ("nous") de cette "présente étude" sur Montesquiou évoque d’abord la mise en musique par le pianiste Léon Delafosse (modèle du futur Morel) de pièces du poète : "Nous ne communiquerons pas davantage à un pianiste-compositeur qui a écrit des mélodies sur les Chauves-Souris et le Chef des odeurs suaves, les appréciations peut’être un peu injustes du grand écrivain, qui n’était sans doute pas très connaisseur en musique. Elles n’enlèveraient d’ailleurs certainement rien à la très haute idée que ce jeune artiste a de son mérite." Ensuite, l’auteur évoque la comtesse Potocka, dans des termes que l’on retrouve dans l’article de Proust sur "Le salon de la comtesse Potocka" : "Nous voulons simplement transcrire un autre et fort court passage qui concerne une des plus brillantes habituées du Pavillon des Muses, la comtesse Potocka, ces lignes pouvant fournir à notre présente étude une excellente épigraphe. "On y voyait fort aussi la comtesse Potocka qui était Pignatelli, titre d’une ancienne maison de Naples qui a donné à la chrétienté le fort saint pape".

M. Antoine Compagnon nous a aimablement suggéré que ce texte, au ton ironique et qui abuse de l’adverbe "fort", est probablement relatif au pastiche de Saint-Simon. Celui-ci parut dans le Figaro en janvier 1904, tandis que l’article sur le salon de la comtesse Potocka quatre mois plus tard dans le même journal ; c’est suite à la mort de son père, en novembre 1903, que Proust a employé ce papier de deuil.

Références : "Salons parisiens. Fête chez Montesquiou à Neuilly (Extraits des Mémoires du duc de Saint-Simon)", Textes retrouvés, 1971, p. 191-195, développé dans "Dans les Mémoires de Saint-Simon", Pastiches et Mélanges, Pléiade, p. 38-59.

[On joint :]
[Studio Hermann & Cie]. Marcel Proust enfant. [Vers 1882.] Photographie originale. Tirage argentique d’époque, découpée (89 x 34 mm). Proust a environ onze ans.

Provenance : Robert et Marthe Proust. -- Jacques Guérin, offert à l’actuel propriétaire.


Read Condition Report Read Condition Report

Livres et Manuscrits

|
Paris