Lot 95
  • 95

[Ésotérisme -- Alchimie] -- Fulcanelli -- Julien Champagne

Estimate
8,000 - 12,000 EUR
bidding is closed

Description

  • [Ésotérisme -- Alchimie] -- Fulcanelli -- Julien Champagne
  • Planche originale pour <em>Le Mystère des cathédrales</em>. [Vers 1925-1926].
Rare dessin original. Mine de plomb et rehauts de gouache blanche, sur carton (453 x 307 mm). Signé "J. Champagne" en bas à droite et légendé d'une écriture gothique "Notre-Dame de Paris" en bas à gauche. Encadré sous verre.

Œuvre majeure de Fulcanelli qui prétendait interpréter la décoration des cathédrales d'un point de vue alchimique, Le Mystère des cathédrales est illustré de plusieurs planches qui illustrent les propos de l'alchimiste ; les dessins sont l'œuvre de Julien Champagne artiste peintre de talent et passionné lui-même d’alchimie et d’occultisme.



Cette planche (n° XIX dans l’ouvrage) représente le socle du pilier saint Marcel du portail sainte Anne de Notre-Dame de Paris ; Fulcanelli commente ainsi le socle, qui, seul avec le dé, a une "valeur hermétique" : "Sur le socle cubique vous remarquerez, au côté droit, deux besants en relief, massifs et circulaires ; ce sont les matières ou natures métalliques, -- sujet et dissolvant, -- avec lesquelles on doit commencer l'Œuvre. A la face principale, ces substances, modifiées par les opérations préliminaires, ne sont plus représentées sous la forme de disques, mais comme des rosaces à pétales soudés [...] Au côté gauche, les besants, devenus rosaces, affectent cette fois la forme de fleurs décoratives à pétales soudés, mais à calice apparent [...] Le graphique du calice indique que les racines métalliques ont été ouvertes et sont disposées à manifester leur principe séminal..." 



Les interprétations alchimiques de Fulcanelli ont été contestées par les historiens, qui relèvent notamment que ce n'est qu'au XVIIe siècle qu'apparaît l'idée que les monuments contiennent un symbolisme alchimiste (Voir D. Kahn et R. Halleux). Toutefois, une lecture attentive des deux ouvrages incite le lecteur averti à considérer ces textes d’une façon bien traditionnelle et à en extraire "la substantifique moëlle".



Sur le mystérieux Fulcanelli, voir lot 94.



Références : J. Artero, Julien Champagne, Apôtre de la Science Hermétique, Le Mercure Dauphinois, 2014. -- J. Artero, Présence de Fulcanelli, Arqa, 2008. -- D. Kahn, "Alchimie et architecture : de la pyramide à l'église alchimique", in Aspects de la tradition alchimique au XVIIe siècle, sous la dir. de Fr. Greiner, 1998, p. 295-335. -- R. Halleux, Les textes alchimiques, 1979, p. 148-153.

Close