Lot 1
  • 1

ARGENSOLA, Bartolomé Leonardo de

Estimate
3,000 - 5,000 EUR
Sold
4,750 EUR
bidding is closed

Description

  • ARGENSOLA, Bartolomé Leonardo de
  • Conquista de las islas Malucas. [Madrid, Alonso Martín, 1609.]
  • ink on paper and vellum
In-4 (294 x 200 mm). Vélin souple, au centre écu au soleil surmonté de la couronne de France portant au centre le mot "Charitas" avec la mention "Conventus Parisiensis Minimorum", titre calligraphié sur le dos, tranches rouges (Reliure de l’époque).
Quelques taches sur le titre. Rares rousseurs pâles dans les marges. Petite déchirure restaurée au titre. Rares salissures, manque le coin inférieur du f. Y2. Minimes éclats au vélin.

Collation : frontispice (un f.), approbations, privilège et errata (2 ff.), dédicace au roi (un f.), avis aux lecteurs (2 ff.), 1-319, 316-407 p., la pagination de 316 à 319 est répétée.
Signatures : ¶6 dont le frontispice, A-Z8, Aa (le premier signé Y)-Bb8, C6.



La conquête de l’archipel indonésien des îles Moluques, leur christianisation par les missionnaires jésuites, la colonisation portugaise. En 1636, quelque trente ans après la parution de la Conquista, l’archipel tombe sous la domination des Hollandais, jusqu’à leur éviction par la nouvelle République d’Indonésie en 1950.



Bartolomé Leonardo de Argensola (1562-1631), historien et poète espagnol de la suite  du comte de Lemos, traite essentiellement des îles Philippines et des Moluques (Maluku), mais aussi de la Chine, Java, Sumatra, Ceylan… et autres « îles des épices » au XVIe siècle.



Rare première édition, ornée d’un frontispice allégorique figurant un Indien tenant une corne abondance et assis sur un crocodile, gravé par P. Perrel. Elle paraît quelques années seulement avant l’expulsion des Portugais par les Hollandais (1636).



Palau, I, p. 106. -- Medina, II, n° 551. -- Sabin, 1946.



Super-libris sur chacun des plats, de la bibliothèque de l’ordre des Minimes, située à Paris, à l’emplacement actuel du 12 de la rue de Béarn (3e arr.). -- Ex-libris au contreplat, de la bibliothèque Lucius Wilmerding (1880-1949), bibliophile américain dont la célèbre bibliothèque fut mise en vente par la maison Parke-Bernet, à New York, en 1950-1951. – Acquis à cette vente en mars 1951 par Nikita Harwich (ex-libris).

Close