138
138
Statue, Luba, République Démocratique du Congo
Estimate
40,00060,000
JUMP TO LOT
138
Statue, Luba, République Démocratique du Congo
Estimate
40,00060,000
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Arts d'Afrique et d'Océanie

|
Paris

Statue, Luba, République Démocratique du Congo

Provenance

Collection Maria et Paul Wyss, Bâle
Didier Claes, Bruxelles
Collection privée européenne, acquis en 2012

Catalogue Note

Cette œuvre relève d’un des styles les plus rares de la statuaire Luba. Le dessin des yeux ainsi que la coiffure « en cascade » permettent de l’attribuer à l’aire de style Shankadi et plus précisément, selon François Neyt, à un atelier hautement individuel de la région du Lac Kisale (Neyt, Luba. Aux sources du Zaïre, 1993, p. 158).

 

Elle se distingue du naturalisme idéalisé de l’art Luba par l’audace de sa conception plastique. Tandis que la très grande rigueur formelle de la stylisation lui confère une immédiate monumentalité, la simultanéité des perspectives et des poses (debout et jambes pliées) l’inscrivent avec force dans l’espace. Les angles qui se répondent, le brillant enchaînement des plans, l'alternance d’épaisseur et de finesse et les nuances de la patine profonde l’identifient parmi les plus remarquables témoins de cet étroit corpus.

 

Les statues cultuelles des Luba sont rares. François Neyt (idem, p. 158) souligne que leur « production [...] reste étrangement peu abondante en comparaison avec celle d'autres catégories d'objets ». Presque toutes représentent, comme ici, des femmes, dont l'image symbolise chez les Luba le pouvoir politique et l'idéal social, et sont utilisées par les spécialistes rituels pour la divination, la guérison, l'initiation et le règlement des litiges.

According to François Neyt, this piece comes from the Lake Kisale workshop, very few exemplars of which exist in the Luba artistic production (Luba, Neyt, 1993, p. 158). Statues produced by the Western Luba performed an important apotropaic role and were able to offer "a cure for all kinds of ills" (ibid, p. 158).

Within the corpus, this statue displays a great formal rigor, as evidenced by the masterful use of depth that imbues it with an immediate monumentality. The angles that echo one another, the sequence of planes, the alternation of thick and thin layers all contribute to this figure’s bold aesthetic construction, enhanced by a glossy dark patina.

Arts d'Afrique et d'Océanie

|
Paris