Lot 5
  • 5

APPUI-TÊTE, SEPIK, PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE

Estimate
18,000 - 25,000 EUR
Sold
20,000 EUR
bidding is closed

Description

  • wood
Appui-tête, Sepik, Papouasie-Nouvelle-Guinée

Provenance

Übersee Museum, Brême (inv. n° D3168)
Collection Carel Groenevelt (1899-1979), Pays-Bas
Collection Leo et Karin Van Oosterom, Amsterdam, acquis en 1973
Transmis par descendance 

Catalogue Note

Au sein de l’ensemble varié des appuis-tête de Papouasie-Nouvelle-Guinée, le corpus de ceux de section ronde ou ovale, composés d’un groupe de personnages, est le plus rare. C’est aussi celui qui révèle le mieux l’inventivité des sculpteurs du Sepik. Toutes élaborées selon la même formule, ces œuvres reflètent l’importance des figures ancestrales dans la culture de la région : les quatre représentations d’esprits sont figurées, mains jointes et jambes fléchies, dans une ronde onirique leur permettant de veiller sur les quatre points cardinaux. Les corps ainsi unis forment une barrière protectrice autour de la tête du propriétaire, le soutenant physiquement et l’accompagnant spirituellement.

Au sein du corpus éminemment restreint, cette œuvre s’affirme par la stylisation saisissante des figures humaines : « la combinaison d’éléments linéaires comme la ligne conventionnelle du plateau d’appui, avec des volumes qui s’ouvrent dans l’espace, garantit un effet maximum d’étrangeté et de surréalité » (Falgayrettes, Supports de rêves, 1989, p. 95). Si les visages – traités comme des masques - sont caractéristiques de l’œuvre du Sepik et présentent des affinités avec d’autres expressions sculpturales, les corps humains construits selon une association de formes géométriques témoignent du génie de l’artiste. S’inscrivant dans les traditions locales dont il a hérité des canons, le sculpteur a su démontrer son habilité et son inventivité, donnant naissance à une création unique dont la patine d’usage révèle l’estime que lui vouait son propriétaire. 

Close