103
103
Statue, Sikasingo, République Démocratique du Congo
SIKASINGO FIGURE, DEMOCRATIC REPUBLIC OF THE CONGO
Estimate
80,000120,000
LOT SOLD. 93,750 EUR
JUMP TO LOT
103
Statue, Sikasingo, République Démocratique du Congo
SIKASINGO FIGURE, DEMOCRATIC REPUBLIC OF THE CONGO
Estimate
80,000120,000
LOT SOLD. 93,750 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Arts d’Afrique, d’Amérique et d’Indonésie

|
Paris

Statue, Sikasingo, République Démocratique du Congo
SIKASINGO FIGURE, DEMOCRATIC REPUBLIC OF THE CONGO

Provenance

Collection privée européenne

Literature

Schmalenbach, Afrikanische Kunst aus Kölner Privatsammlungen, 2004, p. 81

Catalogue Note

Célébration impérieuse d’un ancêtre primordial cette statue Sikasingo s’impose comme l’un des rares témoins d’un corpus d’œuvres incarnant le subtil équilibre trouvé entre naturalisme et abstraction qui a également gouverné l’ensemble des courants avant-gardistes du XXsiècle.

Le corps puissant, au torse épais et cylindrique repose sur des jambes très ramassées et est encadré par des bras traités en pans coupés émanent d’épaules projetées vers l’avant. L’élongation démesurée du torse conduit le regard vers le visage, représenté en forme de triangle inversé encadré par une barbe dentelée et surmonté d’une coiffure profondément sculptée. Loin du style naturaliste des Luba et des Hemba voisins, les artistes Sikasingo ont développé un style géométrique, quasi architectonique, tendant vers l’abstractionnisme en inventant de nouvelles solutions pour représenter la figure humaine s’affirmant ainsi comme « l’une des expressions les plus structurées de l’art africain » (Germain, « La statuaire des Basikasingo » in Arts d’Afrique Noire, n° 108, Hiver 1998, p. 45). Au sein de son corpus cette œuvre s’affirme par l’équilibre entre puissance des formes et harmonie des volumes, souligné par la profonde patine d’usage. L’ensemble de la construction de cette figure accentue l’élan vertical de la sculpture longiforme tout en en affirmant la symétrie. Par cette construction structurée l’artiste parvient à conférer à son œuvre souplesse et mouvement sans en amoindrir la monumentale stabilité. La virtuosité de l’artiste s’exprime ici pleinement dans le traitement de la tête : le visage s’inscrit parfaitement dans l’encadrement des épaules, la barbe dentelée se poursuit par un petit bandeau qui délimite la coiffure mettant en exergue l’extraordinaire équilibre des traits et renforçant l’impact visuel de la face.

Arts d’Afrique, d’Amérique et d’Indonésie

|
Paris