Lot 5
  • 5

Tapisserie de la Manufacture de Bruxelles, vers 1575, L'Histoire de Cyrus : Le Détournement de l'Euphrate, d'après un dessin de Michel Coxcie (vers 1499-1592)

Estimate
60,000 - 80,000 EUR
Sold
bidding is closed

Description

  • wool
  • 406 x 305 cm
  • 159 3/4 x 120 in
représentant le roi et ses suiveurs à l’avant-plan et des paysans en train de détourner le fleuve  à l’arrière-plan; la bordure à décor floral sur fond ivoire ornée de quatre médaillons à sujets mythologiques, d’animaux symbolisant les quatre saisons et de figures allégoriques aux quatre angles ; portant la marque de la ville de Bruxelles et celle du lissier

Provenance

Vente Sotheby's Londres, le 30 novembre 1990, lot 25

Literature

Références bibliographiques:

K. Brosens, European Tapestries in the Art Institute of Chicago, Chicago, 2008, p. 170 et 173.

Catalogue Note

LE DETOURNEMENT DE L'EUPHRATE

Considéré comme le père des Perses, Cyrus (circa 585 - circa 529 B.C.) était le petit-fils d’Astyage, roi des Mèdes. Craignant qu’il le destitue, Astyage ordonne l’exécution de Cyrus qui échappe à la mort, secouru par un berger. Quelques années plus tard, il vainc l’armée de son grand-père et conquiert dès lors de vastes espaces comme la Mésopotamie, la Syrie et la Palestine. Afin de prendre Babylone, il ruse et détourne le cours de l'Euphrate pour pénétrer dans la ville par le lit du fleuve mis à sec qui la traverse.

MICHEL COXCIE

Cette tapisserie appartient à la série représentant L'Histoire de Cyrus le Grand dessinée par Michel Coxcie, élève de Bernard van Orley (vers 1488-1541) qui vécut en Italie dans les années 1530. Après avoir séjourné à Mechelen, il devient le dessinateur officiel des tapisseries de la ville de Bruxelles et peintre de cour de Marie de Hongrie, Marguerite de Parme et Philippe II.
Aucun document n’attribue précisément des tapisseries à Coxcie mais cette attribution peut toutefois être avancée par un parallèle stylistique avec d’autres œuvres de l’artiste.

La série de L'Histoire de Cyrus peut être rapprochée d’une série de douze panneaux tissée entre 1555 et 1559, conservée dans la collection de la famille royale espagnole au Palais de Aranjuez et portant les signatures des lissiers Jan van Tieghem  et Frans Ghieteels. Elle pourrait en être la première édition, servant  de modèle à la tapisserie que nous présentons. L'unique autre tissage aujourd’hui perdu de ce sujet par Jan van Tieghem  vers 1570-1573 était destiné au Comte de Hessen-Kassel . On retrouve toutefois des bordures similaires sur deux œuvres de l’artiste : une tapisserie de L’Historie de Cyrus représentant Cyrus enseignant aux Lydiens les vertus de la paix vendue par Sotheby’s à Londres le 20 mai 1988 (lot 17) et une série de L'Histoire de Jacob dont quatre tapisseries ayant appartenu à Lord Wantage, Locking House, et par descendance à la comtesse de Clanwilliam, ont été vendues  à Londres par Christie's le 8 novembre 1979 (lot 150)

Close