Lot 7
  • 7

Boîte à trésor, Maori, Nouvelle-Zélande

Estimate
18,000 - 25,000 EUR
Sold
37,500 EUR
bidding is closed

Description

  • wood

Provenance

Collection privée canadienne
Sotheby's Parke Bernet, Londres, 2 juin 1976, Ethnographic and Pre-Columbian Art, n° 20
Collection Morris J. Pinto (1925-2009), New York
Sotheby's, Londres, 9 mai 1977, Catalogue of African, Oceanic and Pre-Columbian Art from the Pinto Collection, n° 51
Collection Michel Koenig, Bruxelles
Kevin Conru, Bruxelles
Collection Berend Hoekstra, Bruxelles

Exhibited

Bruxelles, Espace culturel ING, Océanie. Signes de rites, symboles de pouvoir, 23 octobre 2008 - 15 mars 2009 / Rotterdam, Wereldmuseum, Oceanië. Tekens van riten, symbolen van gezag, 10 décembre 2009 - 24 mai 2010

Literature

Mack, Polynesian Art at Auction, 1965-1980, vol. 1, 192, p. 146-147, pl. 59, n° 4
Herreman, Océanie. Signes de rites, symboles de pouvoir, 2008, p. 119, n° 117 / Oceanië. Tekens van riten, symbolen van gezag, 2009, p. 119, n° 117
Eerhart, "De Kunstenaar en zijn etnografica - in gesprek met Berend Hoekstra", Object en Betekenis, VVE Jaarboek, Nummer 4, 2016, p. 15

Catalogue Note

Par la délicatesse de son décor sculpté, cette boîte waka huia témoigne du soin accordé par les artistes Maori aux créations d'une très grande valeur symbolique. Destinée à conserver les ornements en néphrite et les plumes précieuses de l'oiseau huia qui ornaient les coiffes des grands chefs, elle est sculptée à ses extrémités de têtes de tiki visant à protéger son contenu. Le décor abondant d'incisions - tout en courbes et en contre-courbes - donne à l'ensemble de l'œuvre une tension remarquable, transcendant le pouvoir apotropaïque des figures humaines projetées en haut relief.

Apanage des personnes de haut rang, ces boîtes étaient suspendues au faîtage de la maison du chef - d'où la très belle patine d'usage, profonde, brun rouge et brillante sur les parties saillantes. Par l'ensemble de ses qualités esthétiques, cette boîte à trésor qui appartint à Morris Pinto s'apparente étroitement à celle de la collection Jacob Epstein (Sotheby's, Paris, 12 juin 2012, n° 126).

The intricately sculpted décor of this waka huia box demonstrates the care Maori artists took when creating works of great symbolic value. This box was used to store the nephrite ornaments and precious feathers of the huia bird, which adorned the headdresses of the great chiefs, with Tiki heads carved on end to protect the contents. The carving, profusely incised throughout - in a series of curves and counter-curves - adds a remarkable tension to the piece, transcending the apotropaic power of the human figures projected in high relief.

As an appanage of high-ranking persons, these boxes were hung on the ridge of the chief's house - resulting in the very beautiful, deep, reddish brown and glossy patina on the protruding parts. The aesthetic qualities of this treasure box, once in the collection of Moris Pinto, display a close parallel to the one from the collection of Jacob Epstein (Sotheby's, Paris, 12 June 2012).

Maori treasure box, New Zealand

Close