Lot 120
  • 120

Grande horloge à sonnerie des heures et à orgue signée ‘C. Clay London’ sur le cadran et ‘Cha. Clay, London’ sur le cylindre, la plaque du cadran estampillée ‘N. Larkin’, la peinture du cadran attribuée à Jacopo Amigoni (c. 1685-1752), les appliques en argent d’après John Michael Rysbrack (1694-1770), la musique en partie par George Frederick Haendel (1685-1759), entre 1737 et 1740

Estimate
180,000 - 250,000 EUR
Sold
867,000 EUR
bidding is closed

Description

le cadran d’horloge, placé au centre de la grande plaque peinte, comporte un anneau horaire argenté avec chiffres romains pour les heures et arabes pour les minutes ; échelles subsidiaires pour secondes, blocage/déblocage du balancier, sélection de mélodie, deux trous bouchés au centre doré ; aiguilles ajourées en acier bleui ; la plaque du cadran, peinte par Jacopo Amigoni, représente Apollon sur le Mont Parnasse entouré des Muses avec Minerve, qui les surveille à gauche, et Pégase qui vole en arrière-plan à droite. Deux obélisques dorés en bas-relief sont appliqués au devant de la scène avec à chaque côté, en haut-relief, Apollon ou Orphée et Diane et au centre, et aussi en haut-relief, des figures représentant les sept arts libéraux d’après Rysbrack ;

 



le mouvement à deux corps de rouage à fusées, échappement à verge pivoté avec roue de rencontre décentrée, sonnerie par roue de compte ; important mouvement à poids pour l’orgue à quatre registres et quatre-vingt-seize tuyaux, sa soufflerie et le grand cylindre picoté en laiton de 34,3 cm de diamètre à vingt-deux notes jouant dix airs. Le jeu de fond avec flûte et piccolo, volant de 23 cm de diamètre, régulateur de vitesse par pignon et crémaillère, changement de mélodie par piston, important poids cylindrique en plomb dans la plinthe activant le mécanisme par barillet intermédiaire monté sur roues anti-frottement,  poids auxiliaires rectangulaires. La musique est déclenchée automatiquement par la sonnerie toutes les trois heures ou à la demande ; remontage, mise à l’heure, et contrôle de l’orgue s’effectuaient par tubes placés à l’angle droit du mouvement sur les deux côtés de l’instrument ;



 



le cabinet composé d’une grande plinthe carrée en acajou et d’une coupole en ébène contenant le mouvement. La plinthe, à deux portes (arrière et côté droit) est ornée de corniches à coquilles et acanthes, de panneaux avec moulures dorées et d’importantes volutes aux angles sculptés de cordes et têtes de fleurs, l’ensemble placé sur une base circulaire. La coupole à arches et à base moulée est ornée sur les angles des Atlantes en bronze doré en-dessous des demi-chapiteaux surmontés des urnes. Les deux côtés et l’arrière composés de panneaux de bronze doré ajourés et ciselés en bas-relief sur un fond de soie rouge. La plaque de gauche présente Homère et Milton placés à chaque côté d’un vase orné d’une lyre et des Trois Grâces, remplie de fleurs en-dessous des arbres près d’une fontaine ; la plaque de droite, d’une organisation semblable, présente Virgile et Horace ; la plaque arrière est ornée d’une allégorie de la musique entourée d’entrelacs, masques, fruits et feuillages ;



une figure en argent de Minerve allongée surmonte le dôme.

Close