Lot 17
  • 17

Pédale d'échasse, Îles Marquises, Polynésie

Estimate
25,000 - 35,000 EUR
bidding is closed

Description

  • Pédale d'échasse, Îles Marquises
  • wood

Provenance

Collection Patricia Withofs, Londres
Sotheby's, Londres, 1er décembre 1986, n° 45
Collection privée, Paris, acquis lors de cette vente
Transmis par descendance 

Catalogue Note

« Le petit dieu représente une caractéristique importante des marchepieds à double étage. Il se tient au marchepied au-dessus de lui et - n’étant ainsi plus à califourchon - est assis sur la tête du grand tiki. Il peut être aussi grand, ou même plus grand, que ce dernier. Son visage tourné vers l’arrière se retrouve dans le même sens que celui du tiki ‘de l’étage inférieur’, qui est tourné à l’envers » (Von den Steinen, Les marquisiens et leur art. L’ornementation primitive des mers du Sud, 1928, II, p. 112).

Cette œuvre s'inscrit dans le très rare corpus des étriers d'échasses tapuvae dont l'iconographie illustre le thème baptisé par Von den Steinen « Tiki grimpants ». Selon ce dernier, les tiki superposés - dont le personnage sommital est sculpté le corps vu de dos, et le visage de face, représenteraient « un ancien chef avec son fils aîné, le futur chef » (idem, p. 110). La richesse du décor à motifs géométriques, la qualité de la sculpture et la profonde patine sombre qui en estompe les reliefs attestent la très grande ancienneté de cet étrier, témoin remarquable des sources originelles de la culture marquisienne. Voir Von den Steinen (idem, p. 113, n° 83) ; Paul Guillaume et Apollinaire (Sculptures nègres, 1917, pl. XXII) pour deux pédales d'échasse à l’iconographie comparable.

Close