Lot 5
  • 5

Aurier, Gabriel-Albert

Estimate
600 - 800 EUR
Sold
2,000 EUR
bidding is closed

Description

  • Aurier, Gabriel-Albert
  • L'Œuvre maudit. Paris, Léon Vanier, 1889.
  • ink and paper
In-16 carré (170 x 143 mm). Broché.
Premier plat détaché, petites déchirures.

Édition originale du premier ouvrage d'Aurier.

Envoi autographe signé : "A Stéphane Mallarmé -- en dire de mes admirations. G. Albert Aurier. 12 août", à l'encre rouge.



Dès réception de cet exemplaire, Mallarmé lui écrit le 20 décembre 1889 : "L'Œuvre maudit, qui donne trois coups de cloche à la fois différents et pareils, avec des vers emportés, solennels, et laisse je ne sais quelle vibration de silence furieux" (Correspondance, III, p. 373).



Gabriel-Albert Aurier (1865-1892) est considéré comme l'une des figures importantes de l'école décadente et l'un des promoteurs du symbolisme dans la peinture et la littérature. Il collabora au journal Le Décadent et fut un des fondateurs du Mercure de France. Le 20 janvier 1886, il avait dédié un sonnet à Mallarmé. Mort jeune, il a laissé peu de choses : ce recueil de poésie, un roman Les Vieux et des Œuvres posthumes. Remy de Gourmont voyait en lui "un maître en critique d'art, qui avait découvert Van Gogh et, presque avant tous, célébré la gloire de Gauguin, de Carrière, de Renoir, de Claude Monet [...] C'était un homme de talent et d'un talent peu ordinaire, un esprit supérieur ; il ne doit pas être oublié" (Promenades littéraires, III, Mercure de France, 1963, p. 193).

Close