Lot 76
  • 76

Statue, Dogon, Mali

Estimate
70,000 - 100,000 EUR
Sold
147,000 EUR
bidding is closed

Description

  • Statue, Dogon
  • wood

Provenance

Pace Gallery, New York
Lance Entwistle, Paris
Collection privée

Exhibited

New York, Pace Primitive, African Spirit Images and Identities, 24 avril - 29 mai 1976

Literature

Siroto, African Spirit Images and Identities, 1976, p. 33, n° 32

Catalogue Note

Hélène Leloup identifia sous le nom de "Bombou-Toro" le style né au XVe siècle dans la région centrale de la Falaise sud de Bandiagara, à partir d'influences Tellem et Djennenké. "Les statues, dont certaines comptent parmi les plus connues et les plus appréciées de l'art Dogon [cf. le chef-d'œuvre des anciennes collections de Miré, Carré et Epstein], presque schématiques, paraissent refléter la vision quotidienne des à-pics de la falaise, le côté abrupt de l'environnement qui transmet au sculpteur ses caractéristiques rigoureuses." (Leloup, Statuaire Dogon, 1994, p. 165-166).  

Cette statue féminine illustre superbement ce style hautement singulier, empreint des mythes et de la vie religieuse intense que développa cette communauté de migrants Dogon-Mandé vivant repliée sur elle-même. Le personnage est ainsi représenté assis, en position cheffale, "sur un tabouret sculpté à l'image du monde. Celui-ci est formé par deux disques reliés par un axe central. Le disque de la base représente la terre et le disque supérieur le ciel et ne peut pas servir de siège à un homme [...]. Le sculpteur a marqué la séparation avec l'être humain puisque les cuisses et le bassin ne reposent pas sur le siège sacré mais s'accrochent au fût central du corps qui se prolonge dans l'axe central du siège" (idem, n.p., n° 74).  

A la rigueur moderniste du style ancien de Bombou-Toro, ici superbement abouti, s'ajoute la très élégante dignité du geste, accentuée par la beauté abstraite de la parure corporelle. 
Close