Lot 271
  • 271

Ravenel, Jacques Antoine

Estimate
4,000 - 6,000 EUR
Sold
4,250 EUR
bidding is closed

Description

  • Ravenel, Jacques Antoine
Les missions de Ravenel, intendant général de la Maison de Berthier.

14 pièces manuscrites témoignant de la confiance totale que faisait berthier à son intendant, le véritable gestionnaire de sa fortune.
avec ses ordres "confidentiels" en cas de mort au combat.




- Tableau des revenus du prince de Neuchâtel. 1808. 2 pages 1/2 in-folio sur 2 f. - Le cadeau de mariage de Berthier à Adèle, fille de son frère César, avec Roederer, à Turin. Signé et annoté de Berthier. Avec le reçu signé de César. Schonbrunn, 17 octobre 1809. 2 f. in-4. - La naissance de Napoléon Alexandre Berthier, fils unique de Berthier, né le 11 septembre, les frais de couche, la commande d'une boîte au chiffre A et E, signée de Berthier, et la facture de Marguerite. Fontainebleau, 14 octobre 1810.  2 f. in-4. - La pension de Delia Berthier, sa nièce, chez Madame Campan à Ecouen. Pièces signées de Berthier. Paris le 9 janvier 1812 et 1er février 1812. 2 feuillets in-4. - Achat de 50 lièvres pour la chasse de Grosbois. 2 documents signés Girardin et Ravenel. 21 et 28 avril 1812. 2 pages sur 2 f. in-4. - Les décorations et travaux sur la berline de voyage de la princesse de Neufchâtel. 2 documents signés Commargnay et Ravenel, avec 7 annotations paraphées de Berthier. Paris, 9 août 1812. 4 pages sur 2 f. - Les bijoux achetés par Berthier. 3 factures signées Marguerite (joaillier de la Couronne), datées des 3 et 4 avril 1813 et 27 août 1813, réunies pour l'inventaire après-décès du maréchal avec une note de son notaire Maître Rousse datée du 26 décembre 1815. - Deux lettres signées de Berthier concernant sa montre Bréguet, avec instructions à Ravenel. Burzlaute, 7 juin 1813 et Gorlitz, 9 juin 1813. 2 pages sur 2 f. in-4. - Grosbois, sa livrée de Prince, lettre autographe signée de Berthier à Ravenel. Hainaut, 7 juin 1813. Berthier confie à Ravenel le soin d’ « achetter toutes les terres communales qui conviennent au domaine de gros-bois. Cela est bien important pour moi. », et de lui envoyer à Dresde sa Diligence blanche, harnachée, avec sa grande livrée de Prince de Neufchatel. (2 pages ½). Suivent les listes par Ravenel et par le baron Pernet, premier aide de camp du maréchal, de tous les effets envoyés (5 pages in-4). - Les ordres signés de Berthier à Ravenel en cas de sa disparition, la veille de son départ, répondant a l'ordre de Napoléon du 26 décembre 1813 de constituer une armée de réserve autour de Paris. 2 pages sur un f. double in-4. Paris, 19 janvier 1814 (le 29 janvier, il est blessé à la tête durant les combats de Brienne). - La lettre de Ravenel à la princesse de Neufchâtel après la mort de Berthier et l’occupation de ses propriétés par l’Empereur d’Autriche. Paris, 14 juillet 1815. 4 pages in-folio. - Les livres et manuscrits de Berthier après sa mort. Note et inventaire adressés par le général comte Mathieu-Dumas (général et historien de l'Empire) à Ravenel pour l'emprunt de ces écrits à la veuve de Berthier. Paris, 1er novembre 1815.4 pages in-folio et in-4. La plupart de ces documents portent notes et paraphes de Ravenel.



Parmi ces documents, la très touchante lettre de recommandations confidentielle de Berthier à son intendant touchant les mesures à prendre "en cas d'évènement" : « Monsieur Ravenel, je pars : vous pourvoirez aux besoins de ma maison, en portant partout la plus sévère économie. vous avez une procuration générale pour ce qui regarde mes affaires : j'ai confié mes diamans à ma femme, réalisez autant que vous le pourrez les effets que vous pourrez avoir, en or, en cas d'evenement. mon intention (...) est que ma femme suive ce que fera l'Imperatrice. »



on note aussi l’extraordinaire lettre de Ravenel décrivant à la maréchale veuve l’occupation des propriétés du maréchal après son adhésion à Louis XVIII puis la défaite de Waterloo : « les scellés avaient été apposés sur tous les meubles à Paris, Grosbois, Fontainebleau et Chambord (…) L’hôtel de Votre Altesse est occupé en totalité par S.M. l’Empereur d’Autriche (…) Le Château de Grosbois est occupé par la Division du Général Cznernicheff et par des Bavarois (…) Aucun dégât n’a été commis à Fontainebleau (…) Moulineaux a été totalement pillé par les Prussiens (…) Chambord est maintenant occupé par les troupes françaises aux ordres du Mal Davout. » Il lui donne tous les conseils nécessaires pour la succession après décès.



Né à Valençay dans l'Indre, d'un père huissier, après plusieurs missions militaires dans les armées d'Ancien Régime et révolutionnaires, Ravenel devient commissaire des guerres adjoint en 1806 et est remarqué par Berthier, qui le prend à son service personnel. Le maréchal lui confie la tâche d'administrer l'immense domaine de Grosbois, des Moulineaux et de Chambord, sans compter ses domaines d'Allemagne et de Pologne. Ravenel sera congédié après la mort du maréchal à Bamberg en juin 1815.

Close