Lot 8
  • 8

Barry Flanagan

Estimate
250,000 - 350,000 EUR
Sold
517,500 EUR
bidding is closed

Description

  • Barry Flanagan
  • The Hare Leaping
  • signé du monogramme
  • bronze et bois (socle conçu et réalisé par l'artiste)

Provenance

Acquis directement auprès de l'artiste par le propriétaire actuel

Exhibited

Paris, Galerie Liliane et Michel Durand-Dessert, Barry Flanagan, 16 octobre - 27 novembre 1982
Gibellina, Museo Civico D'Arte Contemporanea Di Gibellina, Tema Celeste, 22 Janvier 1983 - 30 Mars 1983; catalogue, p.44, illustré
Paris, Musée National d’Art Moderne, Barry Flanagan, 16 mars - 9 mai 1983; catalogue, p.52, illustré
Helsinki, The Art Museum of the Atheneum, ARS 83, 14 octobre 1983 - 15 janvier 1984; catalogue, p.110, no.49, illustré
Jouy-en-Josas, Fondation Cartier, Sculptures, 6 octobre 1985 - 5 janvier 1986
Newcastle upon Tyne, Laing Art Gallery; Belgrade, Museum of Modern Art; Zagreb, City Gallery and Gallery of Naïve Art; Ljubljana, Museum of Modern Art, Barry Flanagan - A Visual Invitation: Sculpture 1967-1987, 1987 - 1988; catalogue, p.119, illustré et illustré en couverture
Valréas, Château de Simiane, Barry Flanagan, 1 juillet - 1 septembre 1998
Grenoble, Musée de Grenoble, L’Art au futur antérieur, 2004; catalogue, p.77 illustré

Literature

Alain Borer, Flanagan, L'Insaisissable, Artstudio, 1987, pp.72-83, illustré 
C. Francblin, Barry Flanagan, La sculpture en état d’apesanteur, Art Press n°68, 1989, p.20
Isabelle Lemaitre, Furtivement, Barry Flanagan, Arte Factum, avril - mai 1989, p.21

Catalogue Note

Leaping Hare est la première oeuvre (bronze) de Flanagan à représenter un lièvre : un animal qui à partir de cette date et de récurrence en récurrence deviendra son emblème. Œuvre historique s’il en est, Leaping Hare se distingue également du reste des œuvres ultérieures par son unicité. Souligné par Flanagan lui-même, le caractère inédit de Leaping Hare se fait sentir dans la matière elle-même : sous la peau du bronze, comme dans aucune autre fonte d’édition, la vigueur du mouvement et la vivacité de l’animal en acte affleurent sous la pression de la paume de l’artiste et le modelé agile de ses doigts. La noblesse de cette manière artisanale qui coïncide avec la genèse de son œuvre sculpté à la fin des années 1970, se confirme dans le socle de bois conçu et réalisé par Flanagan lui-même. Le contraste des matériaux (le bronze à patine brune et le bois clair) et de leur traitement (le modelé du bronze et le poli géométrique du bois) ajoutent à l’originalité de Leaping Hare. La vision, les interprétations et la symbolique éventuelle sont plus flottantes : entre le lièvre associé à la lune (et à Osiris) dans la mythologie égyptienne survolant une pyramide-piédestal et le lapin de garenne franchissant la barrière de l’enclos, Leaping Hare invente un espace de la liberté et de fantaisie où Flanagan excelle à ériger ses oeuvres.

Leaping Hare is Flanagan’s first work (bronze) to represent a hare: an animal that will become a recurring motif in his work from this moment. If it is an historical work, Leaping Hare also stands apart from the rest of the later works by its uniqueness. Highlighted by Flanagan himself, the Leaping Hare’s original character can be felt in its very material: under the bronze skin, as in another edited cast, the movement’s vigour and the animal’s vivacity in action rises up under the pressure of the artist’s palm and the agile modelling of his fingers. The nobility of this hand-crafted technique that coincides with the beginning of his sculpted work at the end of the 1970s, is confirmed in the wooden base conceived of and made by Flanagan himself. The contrast of materials (the brown patina bronze and the pale wood) and their treatment (the modelling of the wood and the geometric polish of the wood) add to the Leaping Hare’s originality. The vision, the interpretations and the eventual symbolism are more variable: between the hare associated with the moon (and with Osiris) in Egyptian mythology hovering over a pyramid pedestal and the cottontail rabbit leaping over the fenced pen, Leaping Hare invents a space of freedom and fantasy where Flanagan excels in erecting his works. 



Close