PF1210

/

Lot 4
  • 4

Louis-François Cassas

Estimate
20,000 - 30,000 EUR
Sold
bidding is closed

Description

  • Louis-François Cassas
  • Un cortège nuptial au Caire
  • Porte en bas à gauche le cachet de la collection Jean Masson (Lugt 1494a) ; porte en bas la mention manuscrite Dessin original par L. F. Cassas pour son ouvrage sur l'Egypte et gravé par Patas (3V; n°63). Marche d'un mariage dans la ville du Caire, la pompe passe devant le célèbre édifice appelé El-Maristan ou l'hôpital (des fous) ; Signé au dos L.F. Cassas
  • Plume et aquarelle sur traits de mine de plomb sur papier
  • 33 x 94,5 cm ; 13 by 37 in

Provenance

Deuxième vente Jean Masson, Paris, Hôtel Drouot, 6 décembre 1923, n°12 ;
Acquis par la mère du propriétaire actuel à la fin des années 1940 ou au début des années 1950

Literature

Louis-François Cassas, Voyage pittoresque de la Syrie, de la Phénicie, de la Palestine et de la Basse Egypte, Paris, 1799, Vol.3, Pl. 63 (pour une reproduction de la gravure)

Catalogue Note

Brillant dessinateur, Louis-François Cassas part pour Constantinople en 1784, en tant que collaborateur du comte de Choiseul-Gouffier, ambassadeur de France auprès de la Sublime Porte. Il rallie ensuite l’Egypte, avec pour mission de réaliser les dessins des monuments d’Alexandrie et du Caire. De son séjour, il rapporte près de 300 œuvres destinées à être gravées et publiées dans le luxueux ouvrage Voyage pittoresque de la Syrie, de la Phénicie, de la Palestine et de la Basse Egypte. Inachevé, il sera en partie publié en 1799. Notre œuvre est une étude pour l'un des dessins qui ont été reproduits en gravure dans cet ouvrage (Cf. Louis-François Cassas, Voyage pittoresque de la Syrie, de la Phénicie, de la Palestine et de la Basse Egypte, Paris, 1799, Vol.3, Pl. 63).
Sur un fond d’architecture esquissé à la mine de plomb, une multitude de personnages s’étire en un long cortège nuptial. La composition, caractéristique des œuvres de Cassas, se veut à la fois simple et efficace : deux groupes de personnages se détachent du cortège, et encadrent ainsi la mariée représentée sous un dais, sujet principal du cortège. Le trait rapide de l’artiste permet d’offrir une vision d’ensemble extrêmement plaisante. La prolifération des éléments, les coiffes exubérantes et la multiplication des plis des costumes se fondent en un harmonieux ensemble, d’une grande fluidité. L’aspect fourmillant et exotique de cette scène lui confère en outre un aspect très pittoresque, renforcé par les attitudes et les gestes théâtraux des personnages. Le dessin est rehaussé de couleurs vives et contrastées, le rouge vif du dais tranchant avec les tuniques bleu foncé du cortège. Ces aspects, caractéristiques du style de Cassas, ont séduit les amateurs de l’époque, et lui ont assuré une grande notoriété.
Close