PF1203

/

Lot 8
  • 8

Duhamel du Monceau, Henry Louis

Estimate
25,000 - 35,000 EUR
Sold
34,350 EUR
bidding is closed

Description

  • Duhamel du Monceau, Henry Louis
  • Etudes, manuscrits autographes et cartes :
    La Défense des ports de la Manche. 1743. 259 pages de divers formats, et une carte.
    Projet royal d'un port de guerre à l'embouchure de l'Orne. 1748. 488 pages et 6 cartes.
    Le projet d'agrandissement du port du Havre. 1749. 190 pages et 12 cartes.

    Au total : 937 pages de divers formats, en feuilles. Et  19 cartes de divers formats, à l'aquarelle.

Literature

Bruno de Dinechin. Duhamel du Monceau, Un savant exemplaire du Siècle des Lumières. 1999. – Michel Allard, Henri-Louis Duhamel du Monceau et le Ministère de la Marine. 1970. -- Du Bocage de Bléville. Mémoire sur le port, la navigation et le commerce du Havre de Grace. 1753. – A.-G. Lemale, Le Havre sous le gouvernement du duc de Saint-Aignan : 1719-1776. 1860.

Catalogue Note

Si Duhamel du Monceau reste connu pour sa participation à quelques grands articles techniques de l'Encyclopédie (le célèbre article sur les « corderies » par exemple) et pour ses travaux passionnés sur les bois et la botanique, la mission qui le rendit célèbre de son temps, sa mission la plus publique, fut celle qu'il remplit sur les ordres des ministres de la Marine Maurepas et Rouillé et qui occupa sept ans de sa vie : de 1743 à 1750, Duhamel du Monceau est chargé de la création ou amélioration de tous les ports de la Manche. En 1743 il doit présenter au Roi son rapport sur la mise en défense des côtes de Picardie et de Normandie. En 1748, il doit le conseiller sur la création d'un port de guerre à l'embouchure de l'Orne. En 1749 il parcourt les côtes de la Bretagne. Puis en 1750, l'année de la très glorieuse visite du roi au Havre, il est missionné pour diriger un groupe d'ingénieurs afin de rendre son avis sur le projet d'agrandissement du port du Havre, projet convoité par nombre d'ingénieurs.
La réputation de solidité, d'intelligence, et de modestie de ce grand ingénieur se bâtit essentiellement à l'époque de ces projets très politiques, où plus d'ambition et de calculs l'auraient poussé à bâtir, dépenser et se faire valoir. Mais Duhamel du Monceau convoitait un poste par-dessus tous les autres, qu'il ne put obtenir en raison de sa querelle avec Buffon : celui d'intendant du Jardin du Roi. Il déconseille d'aménager un grand port sur l'Orne et recommande la création d'un petit port marchand à Port en Bessin ; au Havre il déconseille les grandioses transformations proposées par les ingénieurs et recommande la réparation plutôt que la destruction et quelques petits ouvrages supplémentaires.
Ce réalisme, cette honnêteté et ce sens de l'économie, furent peut-être les raisons de son très inattendu refus d'assister aux grandes cérémonies navales du Havre pour la visite du Roi. Ce sera toutefois sous sa direction que seront gravées les splendides planches du livre de fête qui commémore la visite, paru en 1753, et connu aujourd'hui de tous les bibliophiles.
Parallèlement, durant ces mêmes années, Duhamel du Monceau met à profit ses voyages, études et ses observations pour l'élaboration de l'ouvrage qui deviendra son chef-d'œuvre, les Elémens d'architecture navale, lequel parait en 1752. Une grande partie du travail de cette décennie se trouve rassemblée ici.

 

1743. La défense des ports de la Manche

Un très bel ensemble de manuscrits autographes, et cartes, reflétant la préoccupation et l'inquiétude du pouvoir royal face à la puissance navale anglaise. Duhamel considère la côte indéfendable, et
propose la reconstruction des fortifications sur la Manche, les redoutes existantes étant placées sur le rocher de la côte et donc totalement inefficaces pour protéger les vaisseaux à marée basse.

Basse Normandie
-Quelques mémoires qui mont servi pour Mon Voyage de basse Normandie. Sept. 1743. Notes autographes chiffrées sur Cherbourg (4 p. in-4), Grandville, Isle de Chausay, Reigneville, Piron, St Germain, Port Bail, et Carteret (6 p.). Repliés sous bandeau.
-Differents memoires que javais faits pour me servir dinstruction en allant en Normandie. Coste du Havre de Grace, Havre, Le Treport, Iport, Fescamp, Dieppe, St Vallery en Caux, Honfleur. 1743. 32 p. in-4 autographes, repliées, sous bandeau.
-Notes autographes sur : La Hougue, le port de Dielette, les côtes d'Omonville et de Cherbourg (8 p. in-4). – Une lettre autographe signée de l'ingénieur de Caux à Duhamel, datée Cherbourg 20 mars 1745 traitant des derniers travaux maritimes à Cherbourg (4 p. in-4).
-Les fortifications. Basse Normandie. A Versailles, le 13 [...1749].Notes autographes Sur les fortifications maritimes... De la sureté des costes (18 p.), Grandville et l'Isle de Chausay (9 p.), Cherbourg (10 p.). Au total 37 pages, repliés sous bandeau.
-Divers. Mémoire sur la Coste de Basse Normandie. Mise au propre chiffrée du rapport de Duhamel du Monceau. Titre et 76 pages in-4, couture au cordon de soie bleu. -- Quelques observations generales sur la côte de Basse Normandie. Mise au propre. 12 pages in-4. – Projet pour l'établissement d'un port au Dourdu dans la baie de Morlaix. 1738. Mise au propre. 26 p. in-folio (mauvais état).
-Carte : la côte de Normandie de Colleville au cap de la Hèvre au Havre (à la plume noire, 340 x 54  mm marouflée sur papier fort),

Haute Normandie
-Hault Normandie. Minute des Memoires que Jay fournis sur la Cote de Hault Normandie. Septembre 1743. 54 pages in-4 repliées, ratures et corrections, sous bandeau titré.
Etude comparative autographe sur les ports de la côte de haute Normandie : Le Havre (Etat du commerce, Etat du port et des ouvrages qu'il conviendrait d'y faire..., De la sureté du port de la ville Contre les Enemis de Létat), Fécamp (commerce, avantages et défauts du port, sécurité contre les invasions), Honfleur (avantages et inconvénients du port, propositions de Duhamel pour ce port, sécurité), et Dieppe (commerce, avantages, projet de fortification de Duhamel, des revenus de Dieppe et de leur emploi).


 

1748. Projet royal d'un port de guerre à l'embouchure de l'Orne

Passionnant dossier personnel de Duhamel du Monceau comprenant ses manuscrits de travail et ses cartes.
Ce grand projet de la marine de Louis XIV, auquel s'attacha Vauban à l'origine, nécessitait la création d'un port à l'embouchure et la remise en eaux navigables de l'Orne, d'Argentan à Caen, difficile entre Caen et Ouistreham, puis de Caen à la mer. Duhamel est encouragé et aidé par les politiques et les négociants de Caen, comme La Londe, impatients d'obtenir enfin un accès par voie d'eau à la mer. Scientifique et économe, Duhamel propose à la place du port de mer prévu par Vauban la création d'un large bassin comblant le marais de Colleville (Ouistreham) et d'un canal vers Caen ; il propose la construction du port plus à l'ouest, à Port en Bessin.

- sa lettre autographe à Baïf, intendant de Caen (brouillon autographe, paraphé) listant ses questions [1748] (4 p. in-4).
- sa lettre au ministre Maurepas, en 2 états (brouillon autographe, et version dictée corrigée signée, 1749), présentant son voyage, ses ingénieurs, ses méthodes de travail, la division de son rapport et ses conclusions (6 et 9 p. petit in-folio et in-4).
- son mémoire, en 3 états : Sur l'établissement d'un port à l'entrée de la rivière d'Orne. Manuscrit autographe de premier jet, raturé et corrigé (49 p. in-4) – Une copie, probablement dictée, avec ratures (56 pages in-4). -- Avec la mise au propre (186 p.)
- ses manuscrits de travail. L'Orne. Notes autographes sur l'histoire de l'aménagement de la rivière (2 p. in-8). -- Port en Bessin. Etude autographe de premier jet (11 pages petit in-folio), et copie dictée (18 p.). – Colville. Notes autographes sur le travail de l'ingénieur de Caux (5 pages autographes de premier jet, id.), et conclusions autographes de Duhamel sur la création d'un bassin à Colville (manuscrit autographe de premier jet de 40 p. in-4, et conclusions dictées, 22 p. in-4), relevés de sondes (8 p. in-4).
- divers projets, correspondances et documents relatifs au projet : études attribuées à Vauban sur l'Orne et Colleville en 1681, mesures des sondes et tarauds, ordonnances concernant la rivière, 3 lettres à Maurepas signées de La Londe, député de la noblesse de Caen, 3 lettres autographes signées du même à Duhamel du Monceau (8, 4 et 8 p. in-4), détail des marchandises qui descendraient par la rivière d'Orne (ms. de l'ingénieur Boutoul), et le déterminant dossier monté par La Mare et les ingénieurs maritimes de Bayeux donnant leur préférences à la création d'un port à Port en Bessin plutôt qu'à l'embouchure de l'Orne, 1746-1749 (52 p. la plupart signées) qui influencera Duhamel du Monceau dans sa décision de recommander Port en Bessin.
- 6 grandes cartes aquarellées, dont le plan de la rivière de Caen (avec languettes mobiles, 315 x 730 mm), le projet aquarellé du bassin de Colleville (505 x 725 mm), la carte aquarellée de l'état de Port en Bessin (640x 530 mm), une très grande carte aquarellée dressée par Philippe Buache décrivant le cours de la rivière de l'Orne (1600 x 850 mm, feuilles montées sur papier fort, aquarellée, légendée et annotée), Plan de l'embouchure de l'Orne et du projet d'un port dans le marais de Colleville (aquarellée, 660 x 1000 mm, avec languette mobile découvrant le terrain aménagé), Coupe des terres depuis le marais de Colleville jusqu'à la mer ( encre noire, 300 x 450 mm).

 

1749. Projet d'agrandissement du port du Havre

un exceptionnel ensemble, le dossier réuni par Duhamel du Monceau sur le sujet brulant du Havre, port d'accès trop difficile, port de guerre inefficace et port de commerce insuffisant.
Les projets qu'il coordonne ici viendront alimenter le grand programme de reconstruction du port, lesquels, interrompus par la guerre, seront enfin mis en œuvre par le roi Louis XVI en 1783.

La genèse du projet confié à Duhamel du Monceau
-Derchigny. Réflexions et eclaircissements sur les travaux à faire au Port du Havre. [Au ministre Rouïllé]. Le Havre, 14 novembre 1749.
Projet de Derchigny adressé au ministre de la Marine Rouïllé, résumant les 6 projets connus à la date de 1749, et la proposition de faire travailler de nouveaux ingénieurs locaux sur le projet du Havre.
-Rouïllé. Réponse du ministre de la Marine Rouïllé à M. Derchigny. 3 décembre 1749. Acquiescement aux propositions de Derchigny contenues dans la lettre précédente. Copie, une page in-folio.
-Rouïllé. Lettre du ministre de la Marine Rouïllé à Dutrou de Villetang. Paris, 3 décembre 1749. Copie, 4 pages in-folio.
Rouïllé résume le cahier des charges du projet royal d'agrandissement du Havre, mentionne les projets déjà réalisés et rejetés, dont celui de Dutrou de Villetang, et mandate les ingénieurs Le Cloustier et de Caux « pour y examiner l'état des lieux et me donner leur avis ». Il charge Duhamel du Monceau de les écouter et de concilier leur vues en un seul projet. Dutrou est chargé de faciliter l'accès de tous aux structures du Havre.

Les projets et les cartes
-Le Cloustier. Projet chiffré sur l'agrandissement du Port du Havre. Fécamp, 5 janvier 1750. 2 mises au propre, de 22 et 42 pages in-folio. - --Lettre autographe signée Le Cloustier à Duhamel du Monceau. A Fécamp le 7 Janv. 1750. 3 pages in-4.
Critique des projets de Mr de Caux et de Mr Dutrou (de Villetang). (L'ingénieur havrais Le Cloustier avait fourni au Havre en 1745 un plan détaillé du réseau urbain des eaux de la ville.)
-Dutrou de Villetang. Projet chiffré et signé de Mr Dutrou de Villetang sur Le Havre. 4 février 1750. 5 pages in-folio. Et une lettre signée du même jour à Duhamel du Monceau, Inspecteur de la Marine, Rue aux ours à Paris, concernant la réception et les critiques apportées à son projet. 2 p. sur 2 ff. in-4.
-De Caux. Projet chiffré, et signé, de Mr de Caux, avec une lettre d'introduction. Cherbourg, 4 et 26 février 1750. 3 pages et 72 pages in-folio.
La lettre d'introduction de l'ingénieur est annotée en tête par Duhamel du Monceau (en partie illisible). 4 p. sur 2 ff. in-folio.
-Projet pour l'augmentation du port sur le Perrey vers la Mer. 1750. 9 pages. Avec une grande carte aquarellée (460 x 1 600 mm).
-3 mémoires non-signés, non datés, concernant l'agrandissement du port, dont un brouillon. 6, 8 et 9 pages in-folio.
-Cartes pour le projet du Havre :
1/La pointe nord de l'embouchure et l'épy à pain par haute et basse mer. 425 x 340 mm. Aquarellée.
2/Carte générale de l'embouchure. Illustration des difficultés des bâteaux entrant dans l'embouchure par vents divers. (690 x 770 mm). Aquarellée.
3/ 3bis/Plan et profil d'une écluse à porte tournante. Datée Havre 1750. (590 x 470 mm). 2 plans, aquarellés.
4/Carte du Havre. (200 x 270 mm). Aquarellée.
5/Harfleur. (200 x 265 mm). Aquarellée.
6/Le Havre 1750. Carte depuis le cap de la Hève jusqua Harfleur. Fait à Cherbourg le 26 février 1750 par De Caux. (122 x 40 cm). Aquarellée. 2 minimes manques.
7/Elevation de la grande jetée, Profil de la Place d'armes, Profil au travers du nouveau bassin. (162 x 53,5 cm). Aquarellée.
8/ Dutrou de Villetang. Profils pris au travers du terein dit des Pouliers... Signé et daté : Fait au Havre, 4 février 1750. Dutrou de Villetang. (23,5 x 106 cm). Aquarellé.
9/Dutrou de Villetang. Plan du Havre 1750. Ouvrages proposés pour l'agrandissement du port. Signé et daté Fait au Havre, 4 février 1750. Dutrou de Villetang. (465 x 665 mm). Aquarellée.
Les cartes de Dutrou de Villetang sont rarissimes. On en connait 3, de la collection de géographie du marquis de Paulmy, conservées à l'Arsenal (Paris).
10/Plan et profil du bassin dont on se sert pour carenner les vaisseaux à Brest. (485 x 640 mm). Aquarellée.
On joint une carte des fortifications, non terminée.

Les conclusions de Duhamel du Monceau
-Brouillon autographe des réactions de Duhamel du Monceau aux projets qui lui ont été soumis par Dutrou de Villetang, Le Cloustier, et de Caux. [1750]. Ratures et corrections. 30 pages in-4.
Remarques, avantages et inconvénients de chaque projet. Dans sa Conclusion, Duhamel du Monceau donne la liste des premières mesures à prendre, les chiffre globalement, et classe les projets du plus utile au moins dispendieux.

Bruno de Dinechin. Duhamel du Monceau, Un savant exemplaire du Siècle des Lumières. 1999. – Michel Allard, Henri-Louis Duhamel du Monceau et le Ministère de la Marine. 1970. -- Du Bocage de Bléville. Mémoire sur le port, la navigation et le commerce du Havre de Grace. 1753. – A.-G. Lemale, Le Havre sous le gouvernement du duc de Saint-Aignan : 1719-1776. 1860.

Close