57
57
Fauteuil canné en hêtre au naturel sculpté d'époque Régence attribué à Jean Gourdin
A CARVED BEECHWOOD ARMCHAIR, RÉGENCE, ATTRIBUTED TO JEAN GOURDIN
Estimate
6,0008,000
LOT SOLD. 11,250 EUR
JUMP TO LOT
57
Fauteuil canné en hêtre au naturel sculpté d'époque Régence attribué à Jean Gourdin
A CARVED BEECHWOOD ARMCHAIR, RÉGENCE, ATTRIBUTED TO JEAN GOURDIN
Estimate
6,0008,000
LOT SOLD. 11,250 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Important Mobilier, Sculptures et Objets d’Art

|
Paris

Fauteuil canné en hêtre au naturel sculpté d'époque Régence attribué à Jean Gourdin
A CARVED BEECHWOOD ARMCHAIR, RÉGENCE, ATTRIBUTED TO JEAN GOURDIN
richement sculpté de coquilles, croisillons, cartouches et fleurettes ; avec une galette en velours bleu ; (restaurations aux pieds avant)
Haut. 93 cm, larg. 63 cm, prof. 47 cm
Height 36 2/3 in; width 24 3/4 in; depth 18 1/2 in
Read Condition Report Read Condition Report

Provenance

Peut-être ancienne collection Alphonse Kahn, vente Paris, les 6 - 8 décembre 1920, lot 272

Catalogue Note

Reçu maître menuisier en 1714, Jean Gourdin, dit Père Gourdin, établit son atelier rue de Cléry à Paris. Ses premiers sièges portaient parfois sa première estampille I G qu'il délaissa en partie vers 1748 pour PERE GOURDIN pour différencier sa production de celle de son fils Jean-Baptiste qui estampillait I GOURDIN. Reconnu pour la qualité d'exécution et pour les lignes harmoniseuses de sa production, il eut parmi ses plus importants clients le marquis de Bercy pour qui il travailla de 1740 à 1752 et la duchesse de Mazarin pour qui il collabora avec Jean-Baptiste Tilliard pour son hôtel particulier rue de Varenne à Paris.

Un mobilier de salon estampillé Jean Gourdin et présentant un décor sculpté sur la ceinture et sur les pieds très similaire au nôtre est passé en vente chez Tajan à Paris, le 15 décembre 1998, lot 72. 

Un fauteuil identique au nôtre est passé en vente à Paris, vente de la collection Alphonse Kahn, les 6 - 8 décembre 1920, lot 272. Peut-être s'agit-il du nôtre.

Enfin, une chaise d'enfant présentant un piétement et une ceinture similaires au nôtre est illustré dans Bill G. Pallot, L'Art du Siège au XVIIIe siècle en France, Paris, 1987, p. 47 (illustrée ci-dessous). 

Important Mobilier, Sculptures et Objets d’Art

|
Paris